Un réseau d'escrocs démantelé grâce à Nabilla

JusticeLa starlette a été impliquée dans une affaire d'escroquerie. Ses déclarations ont permis l'arrestation de ses chefs.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le témoignage de Nabilla, starlette de la téléréalité, a été central dans l'arrestation d'escrocs zaïrois, révèle le Matin. Entre 2008 et 2009 à Genève, ce réseau a détourné plus de 100 000 francs. Trois Zaïrois, jugés en juin 2011 par le Tribunal correctionnel de Genève pour escroquerie par métier, ont écopé de peines allant de 2 ans (avec sursis) à 2 ans et demi de prison. C'est sur la base des déclarations de Nabilla – qui n’a pas été auditionnée lors du jugement – que les accusés ont été jugés coupables.

Le rôle de Nabilla a été d'ouvrir des comptes bancaires avec un passeport volé et d'y retirer de l’argent, pour le compte du trio zaïrois, poursuit le quotidien orange. Dénoncée par un ami pincé à voler des courriers privés dans des boîtes aux lettres, Nabilla est interpellée. Elle apparaît notamment sur les bandes de vidéosurveillance d’une agence de la banque UBS en janvier 2009. En juillet de la même année, elle est arrêtée à l’aéroport de Cointrin. Nabilla, mineure au moment des faits, balance ses chefs et passe un mois en détention, avant d'être relâchée en août.

Selon VSD, le compte de la Genevoise comptait alors plus de 20 000 francs, mais elle-même n'en aurait touché que 200 pour ses services rendus au trio zaïrois. (TDG)

Créé: 02.05.2013, 10h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des travailleurs du bâtiment
Plus...