Après un répit en fin d’année, la sécheresse revient déjà

GenèveIl a plu deux fois moins que d’habitude en janvier et on n’attend pas de précipitations ces prochaines semaines.

Certains cours d'eau genevois ont des débits de 70% à 80% inférieurs à la norme saisonnière (ici, la Seymaz, photo d'archive).

Certains cours d'eau genevois ont des débits de 70% à 80% inférieurs à la norme saisonnière (ici, la Seymaz, photo d'archive). Image: Pascal Frautschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le répit aura été de courte durée. Alors qu’en 2018, la sécheresse s’est prolongée jusqu’en novembre, la voilà déjà de retour. Seul le mois de décembre a connu des pluies importantes, mais ça n’a pas suffi à combler le déficit des mois précédents. Et rien ne permet de penser que cela va changer dans l’immédiat, vu qu’il y a eu deux fois moins de pluie que d’habitude pendant le mois de janvier et que les prévisions annoncent peu de précipitations ces prochaines semaines.

Sur les six derniers mois, les différentes stations de mesure genevoise enregistrent des déficits de pluviométrie de 25% à 45% par rapport à la norme. Même à l’échelle de l’année écoulée, le manque de précipitations reste important, puisqu’à la station de Cointrin, il est d’environ 25%. Le débit des cours d’eau s’en ressent: en janvier, les rivières de plaine, comme la Drize, la Seymaz ou l’Aire affichaient des débits de 70% à 80% inférieurs à leurs moyennes mensuelles habituelles. Même les rivières genevoises prenant leur source dans le Jura, l’Allondon et la Versoix, avaient respectivement 56% et 34% d’eau en moins que la norme.

Le président de la Fédération des sociétés de pêche genevoises (FSPG), Christophe Ebener, s’inquiète, lui qui suit de près la situation hydrologique du canton et son impact sur la faune piscicole: «Avoir des cours d’eau qui sont déjà en débit d’étiage au mois de février ne me réjouit pas du tout, surtout après cinq années consécutives où on a connu des sécheresses.»

Dans les milieux agricoles en revanche, on ne s’inquiète pas trop, pour l’instant. «Les plantes pompent peu d’eau à ce stade de leur développement et les sols en contiennent encore suffisamment pour cela, explique François Erard, directeur de la faîtière AgriGenève. Les pluies de décembre ont permis de compenser un peu le manque d’eau et les semis d’automne ont rattrapé leur retard.» Agronome au Cercles des agriculteurs de Genève et environs, Laurent Clavioz confirme: «Les céréales n’ont pas encore besoin de beaucoup d’eau, car elles n’en sont qu’au stade de la levée. La sécheresse pourrait devenir dramatique si elle se prolonge jusqu’au printemps, lorsque les grains se formeront. Mais pour l’instant, les nuits restent fraîches et il y a de la rosée.»

Du côté des maraîchers, on travaille exclusivement sous serre à cette saison, donc le déficit de précipitations n’a pas une grande influence, puisqu’il faut de toute manière arroser. «Par contre, les cuves de rétention de l’eau de pluie ne se remplissent pas aussi vite que d’habitude», confie Xavier Patry, directeur de l’Union Maraîchère de Genève.

Ce qui fait souci dans les milieux agricoles, ce sont plutôt les températures douces de ce mois de février. Les cultures pourraient en effet démarrer trop vite et subir ensuite des dégâts en cas de coup de gel.

Développement suit.

Créé: 22.02.2019, 11h39

Articles en relation

Coup de chaud sur les fruits et légumes

Agriculture La météo quasi printanière annonce des cultures précoces à Genève. Mais elle fait courir un gros risque en cas de retour du gel. Plus...

Articles en relation

Le niveau des rivières est dramatiquement bas

Genève Certains cours d’eau sont à sec sur des tronçons entiers. Dans la Drize, il a même fallu sauver des poissons menacés d’asphyxie. Plus...

La forêt suisse subit la sécheresse persistante de plein fouet

Nature Le Matin Dimanche Nos forêts ont soif. Les quatre derniers mois sans eau ont des conséquences brutales. À terme, certaines essences sont menacées de disparition. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...