Passer au contenu principal

Rénové, un vapeur légendaire du XIXe pourrait à nouveau voguer sur le Léman

Construite à la fin du XIXe siècle, «La Peccadille» a coulé des jours heureux sur le Léman. Des Genevois la sauvent et la font rénover.

Rénovation du bateau Peccadille.
Rénovation du bateau Peccadille.
DR

Qui connaît La Peccadille? Peu de monde, sans doute. Pourtant, d’ici à trois ans, ce vapeur plus que centenaire pourrait à nouveau croiser sur le Léman. Grâce à des Genevois passionnés, le vénérable navire de plaisance se refait actuellement une beauté dans un chantier naval lucernois.

Il ne s’agit pas d’un lifting, mais bien d’une rénovation lourde. «L’idée est de le mettre à disposition pour des sorties publiques et privées», explique Pascal Grosjean, président de l’Association pour la sauvegarde de La Peccadille (ASP). «Dans ce but, nous voulons lui rendre sa silhouette d’origine et le retaper de la cale à la cheminée.» Car c’est à ce prix – qui avoisine les 800 000 francs! – que ce bateau légendaire pourra à nouveau servir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.