Passer au contenu principal

La région est au cœur de la campagne fédérale

Qu’ils y soient favorables ou hostiles, les candidats genevois ont fait du Grand Genève un thème de la course pour Berne.

Samedi, à Meyrin, les socialistes organisaient leur première rencontre transfrontalière.
Samedi, à Meyrin, les socialistes organisaient leur première rencontre transfrontalière.
Olivier Vogelsang

C’est autour du thème «la frontière: trait d’union ou séparation?» que les socialistes genevois, vaudois et français se sont réunis samedi soir à Meyrin. Une rencontre transfrontalière qui s’inscrit dans la campagne aux élections fédérales. Plus largement, chaque parti lancé dans la bataille pour Berne a, plus encore que par le passé, placé la frontière franco-genevoise au cœur de ses préoccupations. Que ce soit pour exprimer son vœu de la renforcer ou au contraire d’en atténuer les effets, voire de la faire disparaître.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.