Passer au contenu principal

En quinze ans, le Grand Genève a accueilli 75 700 ménages supplémentaires

La progression est nettement plus accentuée sur territoire français que dans le canton de Genève.

Cet espace est formé par le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français.
Cet espace est formé par le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français.
Laurent Guiraud

En 2014, 916 300 personnes occupaient un logement au sein de l’espace transfrontalier genevois, regroupées dans 398 400 ménages. Cet espace est formé par le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français. Depuis 1999, le nombre de ménages s’est accru de 75 700 unités, nous apprend le dernier bulletin de l’Observatoire statistique transfrontalier*.

C’est dans le Genevois français que l’augmentation est la plus forte: +45%, soit 53 700 ménages supplémentaires. Une hausse deux fois plus rapide que dans l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. À Genève, la progression est de 14 000 unités, et de 8000 dans le district de Nyon.

L’un des éléments frappants de cette évolution est son impact différencié sur l’évolution du type de ménages entre la France et la Suisse. En effet, côté français, les foyers d’une ou deux personnes contribuent pour 62% à la hausse du nombre de ménages. Du coup, la taille moyenne de ces derniers régresse pour atteindre 2,3 personnes en 2014 (3,2 en 1962).

À l’opposé, la taille des ménages augmente depuis 2000 à Genève, malgré le vieillissement de la population et la réduction du nombre d’enfants par foyer. Elle est passée à 2,35 en 2014 contre 2,11 en 2000. C’est le coût élevé du logement et la poursuite d’études plus longues des enfants qui explique ce phénomène.

*«Les ménages dans l’espace transfrontalier genevois» Observatoire statistique transfrontalier; fiche 2; 2018

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.