En quinze ans, le Grand Genève a accueilli 75 700 ménages supplémentaires

DémographieLa progression est nettement plus accentuée sur territoire français que dans le canton de Genève.

Cet espace est formé par le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français.

Cet espace est formé par le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2014, 916 300 personnes occupaient un logement au sein de l’espace transfrontalier genevois, regroupées dans 398 400 ménages. Cet espace est formé par le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français. Depuis 1999, le nombre de ménages s’est accru de 75 700 unités, nous apprend le dernier bulletin de l’Observatoire statistique transfrontalier*.

C’est dans le Genevois français que l’augmentation est la plus forte: +45%, soit 53 700 ménages supplémentaires. Une hausse deux fois plus rapide que dans l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. À Genève, la progression est de 14 000 unités, et de 8000 dans le district de Nyon.

L’un des éléments frappants de cette évolution est son impact différencié sur l’évolution du type de ménages entre la France et la Suisse. En effet, côté français, les foyers d’une ou deux personnes contribuent pour 62% à la hausse du nombre de ménages. Du coup, la taille moyenne de ces derniers régresse pour atteindre 2,3 personnes en 2014 (3,2 en 1962).

À l’opposé, la taille des ménages augmente depuis 2000 à Genève, malgré le vieillissement de la population et la réduction du nombre d’enfants par foyer. Elle est passée à 2,35 en 2014 contre 2,11 en 2000. C’est le coût élevé du logement et la poursuite d’études plus longues des enfants qui explique ce phénomène.

*«Les ménages dans l’espace transfrontalier genevois» Observatoire statistique transfrontalier; fiche 2; 2018

Créé: 28.10.2018, 16h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...