Passer au contenu principal

Quatre ans de prison pour un chauffard genevois

L'homme avait failli tuer un scootériste à la rue de Lausanne. Les juges d'appel ont écarté la tentative de meurtre mais lui ont infligé une  peine ferme et sévère.

A gauche l'accusé et tout à droite son avocat Me Simon Ntah. CROQUIS PATRICK TONDEUX
A gauche l'accusé et tout à droite son avocat Me Simon Ntah. CROQUIS PATRICK TONDEUX

Au mois de février, la justice genevoise s’était montrée particulièrement sévère avec un chauffard de 45 ans. Cet homme qui, au volant de sa BMW de type 4x4, avait fait deux queues de poisson et avait failli tuer un scootériste à la rue de Lausanne avait été condamné à 5 ans de prison ferme pour tentative de meurtre. Ce verdict inhabituellement strict allait-il tenir en appel? La réponse est non. Lundi, les juges de la Chambre d’appel et de révision ont qualifié le comportement du chauffard de lésions corporelles par négligence et ont atténué sa peine: quatre ans au lieu de cinq.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.