Passer au contenu principal

Après quatre ans de polémique, Grisélidis Réal aura enfin droit à sa pierre tombale

La Ville avait refusé par deux fois le projet de stèle pour la tombe de la célèbre courtisane, peintre et écrivaine genevoise.

Archives/M. Perret

C’est la fin d’une saga de quatre ans. Le Conseil administratif de la Ville de Genève a enfin accepté, à l’unanimité, le projet de stèle pour la tombe de Grisélidis Réal au cimetière des Rois. Il l’avait refusé par deux fois, en 2011 et 2014, avant de se laisser finalement convaincre par une version plus petite et légèrement remaniée. Pour la famille et les proches de la célèbre courtisane, peintre et écrivaine genevoise, c’est une victoire et une bonne nouvelle qui tombe à point nommé, à quelques jours du 10e anniversaire de sa mort.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.