Le quartier de l'Adret Pont-Rouge prend forme

AménagementEn raison du passage de convois transportant des produits toxiques, les façades donnant sur les voies ferrées seront condamnées.

Le quartier de l’Adret Pont-Rouge doit accueillir 570 logements d’ici à 2019.?

Le quartier de l’Adret Pont-Rouge doit accueillir 570 logements d’ici à 2019.? Image: LOPES & PERINET-MARQUET ARCHITECTES EPFL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est peut-être le seul projet immobilier du canton qui ne devrait pas souffrir des fortes oppositions de son voisinage. Situé au pied d'une colline, le long de la gare de la Praille, le futur quartier de l’Adret Pont-Rouge devrait accueillir quelque 570 logements et des surfaces d’activité d’ici à 2019. Les résultats du concours pour le deuxième lot de constructions — six bâtiments repartis en deux îlots rectangulaires — ont été présentés jeudi par le Canton.

«Les candidats ont été confrontés à des contraintes énormes», souligne Jan Doret, président de la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC). Laquelle gère les 5,6 hectares de ce site racheté par l’Etat aux CFF pour 33 millions de francs.

Ces contraintes se concentrent sur les deux immeubles coopératifs qui s’érigeront le long des voies de chemins de fer. En raison du passage de convois transportant des produits toxiques, leurs deux façades est ont dû être condamnées quasiment dans leur totalité. «Du coup, on a dû alimenter en lumière et en vue sur une seule façade ce qu’on fait normalement sur deux», explique Emmanuel Perinet, du bureau genevois Lopes&Perinet, le lauréat du concours. Pour y parvenir, ce dernier a joué sur les profondeurs, disposant les pièces de vie commune devant de grandes baies vitrées et décalant certaines chambres vers l’intérieur de façon à ce qu’elles puissent bénéficier le plus possible de la lumière du jour. «Quand on a reçu le projet, on s’est dit que ce ne serait pas possible», confie l’architecte Fernando Lopes.

Des substances dangereuses

Si, dès décembre, les wagons de chlore ne passeront plus par la gare marchande de la Praille et que leur vitesse sera limitée à 40 km/h dans les agglomérations, le problème demeure pour les autres convois, dont certains transportent des substances tout aussi dangereuses.

Au total, 179 appartements vont voir le jour. Certains seront réservés aux jeunes en formation, d’autres aux personnes âgées. Il y aura aussi des logements en propriété par étage (PPE). Le premier coup de pioche est espéré pour le printemps 2016. Le quartier devrait accueillir ses premiers habitants trois ans plus tard.

Exposition du 19 février au 2 mars au bâtiment 1 "Tour Cargo", 6 route des Jeunes

Créé: 19.02.2015, 19h14

Articles en relation

Le quartier de l’Adret fait face au défi du rail

Genève 570 logements seront construits le long de la gare de la Praille. Un premier concours illustre les difficultés du site. Plus...

Le chlore ne passera plus par la Praille

Transports dangereux Les CFF prennent les premières mesures pour limiter les dangers que représente ce gaz. Plus...

Le chlore, casse-tête explosif pour 7000 futurs logements

Catastrophe Les convois de chlore se multiplient à Genève. Et créent de gros problèmes de sécurité pour les futurs quartiers le long du rail Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...