Le PS genevois refuse de voter sur la convention sur RIE 3

PolitiqueConsultés par la direction du PS, les socialistes genevois refusent de se prononcer sur le texte élaboré avec les cinq autres partis.

Carole-Anne Kast. La présidente des socialistes genevois s'est opposée à la convention devant assurer un large soutien politique au volet genevois de la troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III).

Carole-Anne Kast. La présidente des socialistes genevois s'est opposée à la convention devant assurer un large soutien politique au volet genevois de la troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III). Image: STEVE IUNKER GOMEZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est non. Ou plutôt, non mais. Lundi, le Parti socialiste a refusé par 53 voix, contre 48, de se prononcer sur la convention négociée par les partis reprenant les éléments clés du volet genevois de la réforme de l’imposition des entreprises (RIE 3). Il estime le timing catastrophique vu le vote sur le volet fédéral prévu le 12 février. Ses négociateurs ne seront donc pas à la séance de signature fixée mardi.

Lire aussi: RIE III: le président du PLR est furieux contre le PS

Devant une centaine de militants, le député de Sainte Marie fait d’abord le portrait du texte. Du bon et du moins à l’entendre. Surtout du moins bon. Mais peut-on le jeter à la rivière? Les magistrats communaux plaident pour le compromis: «C’est un des accords les moins mauvais au niveau suisse, explique le conseiller administratif de la Ville Sami Kanaan. Le seul motif honorable de refuser cette convention serait d’être sûr d’obtenir plus après le 12. Ce n’est pas le cas.» L’avis est partagé par sa collègue Sandrine Salerno. «Nous avons obtenu des garanties que nous n’obtiendrons pas forcément face à un parlement de droite ou face à la population.» Thierry Apothéloz est du même avis. La conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta? Elle dit ne pas imaginer qu’il n’y ait aucun accord d’ici septembre: «Que se passerait-il si nous nous présentions au vote cantonal sans convention après avoir échoué en votation fédérale? Les attaques contre la Fonction publique redoubleraient. Elles viseraient le DIP, le social etc. Dans ce débat, la question ne porte pas sur les chiffres précis, mais sur la balance des risques en présence.»

L’opposition monte au créneau. Parmi elle, Carole-Anne Kast, la présidente du parti, les députés Schneider Hausser, Deneys, Marti, Dandrès. Alberto Velasco s’en prend aux chiffres des pertes, tout sauf sûrs, à la neutralisation pour cinq ans du débat fiscal: «C’est un chantage libéral». La «gauche» du PS donne de la voix. Albert Anor appelle à renouer avec «la mobilisation de la rue pour lutter contre «l’austérité de gauche». Perversité, maladresse, insignifiance, souligne Pascal Holenweg… «On n’a pas la garantie du maintien des prestations publiques, ajoute le député Romain de Sainte Marie. Je ne veux pas voir le PLR revenir dans deux ans et tout couper.»

Le timing de la prise de position est mis en cause. Que diable le PS fait-il dans cette galère, alors qu’une votation fédérale va se jouer? Thierry Apothéloz, René Longet, Thomas Wenger plaident pour un report de la décision. Après des détours extrêmement sinueux, le vote passe.

Créé: 16.01.2017, 23h07

Articles en relation

RIE III: le président du PLR est furieux contre le PS

Fiscalité Le probable refus socialiste de la convention négociée pour cadrer la réforme fiscale afflige Alexandre de Senarclens. Plus...

Que voterez-vous le 12 février?

Sondage Tamedia Au menu: imposition des entreprises, naturalisation facilitée et fonds pour les routes nationales. Donnez-nous votre opinion! Plus...

Pour les opposants, RIE III est une réforme qui profitera aux actionnaires

Fiscalité La gauche et les syndicats genevois partent en guerre contre la réforme fédérale de l'imposition des entreprises. Plus...

RIE III Genève: un négociateur appelle le PS à voter non

Réforme fiscale des entreprises Le député et vice-président du PS Romain de Sainte Marie a participé à la table ronde cantonale. Il n’est pas convaincu du résultat. Plus...

«Les villes sont les oubliées de la RIE III»

Fiscalité Des directeurs des Finances des villes refusent la réforme fiscale des entreprises. Parmi les frondeurs, la Genevoise Sandrine Salerno. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.