Passer au contenu principal

Le PS attaque «les cadeaux aux forfaitaires fiscaux»

Le Parti socialiste lance un référendum contre l’adaptation trop faible des forfaits fiscaux.

Carole-Anne Kast, la présidente du Parti socialiste
Carole-Anne Kast, la présidente du Parti socialiste
Olivier Vogelsang

Le parlement et le Conseil d’Etat auraient été trop généreux avec les grandes fortunes lors de la mise à jour, en octobre passé, de l’imposition des 700 forfaitaires fiscaux du canton, estime le Parti socialiste.

Ces personnes, étrangères et ne travaillant pas en Suisse, ne sont pas imposées sur leur fortune et leurs revenus réels, mais sur une estimation de ceux-ci. «Or, entre tous les modèles d’imposition possibles pour tenir compte de la fortune de ces contribuables, Genève a choisi celui qui lui rapportera le moins et qui est le plus généreux pour les forfaitaires», dénonce la présidente du Parti socialiste, Carole-Anne Kast. Selon elle, «le Canton fait ainsi du dumping fiscal et concurrence l’Argovie ou Saint-Gall».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.