Promis, juré! Genève aura enfin ses Vélib’ en 2013

MOBILITE Le financement est assuré. Dès l’été 2013, Genevois et touristes pourront profiter des vélos en libre-service.

Les Vélib' bientôt à Genève.

Les Vélib' bientôt à Genève. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès l’année prochaine, une centaine de stations réparties dans 15 communes mettront à disposition des vélos en libre-service (VLS), annonce mercredi Michèle Künzler, la conseillère d’Etat en charge de la mobilité. Le Conseil d’Etat a approuvé ce matin une subvention de 1,345 million de francs à TPG Vélo SA, la société fille des TPG qui pilotera l’installation et la gestion du futur réseau.

«Comme nous sommes à peu près les derniers en Europe à nous doter de VLS, nous avons pu nous inspirer de ce qui se fait de mieux», assure Michèle Künzler. Il est vrai qu’il a fallu du temps à Genève pour mettre en place son projet de réseau, puisqu’on en parle depuis plus de deux ans. le système prévoit la mise à disposition progressive de 150 stations, offrant la possibilité au public d’emprunter un vélo et de le restituer à un autre emplacement du canton. Environ 1500 vélos seront achetés dans un délai de trois ans.

Les communes participant au projet financeront les infrastructures (11,4 millions sur dix ans) et verseront 700 000 francs par an pour les charges d’exploitation. Ces coûts ont poussé sept des communes approchées à renoncer à s’engager.

Les utilisateurs des VLS pourront acquérir un abonnement annuel de 70 francs ou de 45 francs s’ils possèdent déjà un abonnement Unireso. Il sera également possible de louer les vélos par heure ou par jour (5 fr. dans ce cas).

Créé: 06.06.2012, 17h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...