Passer au contenu principal

Projet PoPul: couac entre la police et Vernier

Le Département de la sécurité omet d'informer officiellement la commune de Vernier d'un projet Police-Population commun à tester prochainement.

Excédés par une vague de cambriolages survenue depuis l’été, les conseillers municipaux de Vernier Christina Meissner (UDC) et Thierry Cerutti (MCG) ont mobilisé les habitants des quartiers de villas de la commune. Ils se sont adressés à Pierre Maudet, qui leur a répondu. La dernière lettre, datée du 26 octobre, est signée par la cheffe de la police Monica Bonfanti qui informe les deux députés d’une bonne nouvelle: un projet inspiré du système Police-Population en vigueur dans le canton de Vaud est en passe d’être testés dans des communes genevoises, Vernier en tête de liste.

La lettre fait mention d’une séance d’information qui se tiendra à Vernier le 27 novembre organisée par la ville de Vernier et la police. Elle ajoute même que «la date a été fixée en fonction de la parution du prochain numéro Actu-Vernier, soit le 21 novembre 2012, assurant ainsi une diffusion adéquate de la tenue de la soirée suscitée (sic)».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.