Passer au contenu principal

Un projet «grand luxe» aux Pâquis suscite l’émoi

Un promoteur veut transformer une vieille centrale téléphonique des rues chaudes de la ville en logements. Aspasie recourt.

Des logements sont prévus dans la bâtisse aux vieilles catelles blanches (au centre de l’image à droite) qui accueille une centrale téléphonique depuis les années?70.
Des logements sont prévus dans la bâtisse aux vieilles catelles blanches (au centre de l’image à droite) qui accueille une centrale téléphonique depuis les années?70.
Georges Cabrera/Tribune de Genève

En plein cœur des Pâquis trône un mastodonte orné de vieilles catelles blanches. Malgré son gabarit imposant, la centrale téléphonique Swisscom construite au début des années 70 à la croisée des rues Pellegrino-Rossi, De-Monthoux, Cusin et Alfred-Vincent attire peu l’attention. Peut-être en raison de la présence des filles de joie et des sex-shops alentour…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.