Procès public pour l’affaire du seau d’eau

Cour des comptesDeux juges célèbres, Daniel Devaud et Stéphane Geiger, en découdront devant le Tribunal de police.

Daniel Devaud (à gauche) et Stéphane Geiger (à droite), les deux magistrats ennemis de la Cour des comptes régleront leurs querelles dans un prétoire.

Daniel Devaud (à gauche) et Stéphane Geiger (à droite), les deux magistrats ennemis de la Cour des comptes régleront leurs querelles dans un prétoire. Image: Pierre Abensur / Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fameuse affaire du seau d’eau qui a défrayé la chronique en 2012 fera l’objet, selon nos informations, d’un procès public. Stéphane Geiger et Daniel Devaud, les deux magistrats ennemis de la Cour des comptes régleront leurs querelles dans un prétoire. Deux juges, à la longue et fructueuse carrière, devant le Tribunal de police… Du jamais-vu.

Le PDC Stéphane Geiger, surnommé le «Shérif», dans le rôle de l’accusé. Daniel Devaud (Ensemble à Gauche) répondant au sobriquet de «Béria», du nom du chef de la police secrète de l’URSS, dans celui de plaignant.

On savait que ce dernier avait porté plainte contre son collègue de la Cour des comptes pour voies de fait et séquestration. Or, la Tribune de Genève a appris qu’après plus d’un an, l’enquête du Ministère public était arrivée à son terme. Les deux hommes ont reçu un «avis de prochaine clôture» le 28 janvier. Ce qui signifie qu’ils ont jusqu’au 28 février pour leurs éventuelles remarques ou demandes d’investigation complémentaire avant que le procureur général, Olivier Jornot, ne rédige son acte d’accusation.

Le procès portera en principe sur deux séries de faits. Premier épisode, le 12 septembre 2012. Le jour où Stéphane Geiger est sorti acheter un seau vert à 4 fr. 50 à la Migros pour le remplir d’eau et arroser son collègue. Il expliquait dans nos colonnes qu’il avait rendez-vous chez l’ophtalmologue, que Daniel Devaud ne voulait pas le croire et le narguait à ce propos jusqu’à le faire sortir de ses gonds.Le deuxième épisode a lieu le 23 octobre. On peut imaginer que pour Daniel Devaud voir son ennemi historique comparaître lors d’un procès s’apparente à une victoire. D’étape seulement. Car le juge «rouge» devra, lui aussi, rendre des comptes à la justice. Et pour des faits nouveaux. Selon nos informations, le magistrat a reçu en décembre un mandat de comparution d’Olivier Jornot. Ce dernier le convoque en date du 25 février 2014, «pour être entendu en qualité de prévenu». Autrement dit, Daniel Devaud sera auditionné comme suspect d’une nouvelle violation du secret de fonction. Cela suite à une dénonciation de la Cour des comptes (CdC) datant du 22 juillet 2013.

Développement dans nos éditions payantes d'aujourd'hui (TDG)

Créé: 06.02.2014, 18h09

Articles en relation

La «guerre aquatique» à la Cour des Comptes primée «Genferei» 2013

Humour Les magistrats de la Cour des Comptes impliqués dans «l'affaire du seau d'eau» ont reçu la distinction de la presse genevoise. Plus...

Le seau d'eau de la Cour des comptes rejaillit au Grand Conseil

Dysfonctionnements Le Bureau du Législatif genevois demande la création d'une commission d'enquête parlementaire. Ce sera une première genevoise. Plus...

Un magistrat jette un seau d’eau sur son collègue

Genève Le PDC Stéphane Geiger a récemment aspergé d’eau Daniel Devaud, qui s’en est plaint auprès du Bureau du Grand Conseil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...