Procès d'Haykel Ezzeddine: les blogueurs de la Tribune se serrent les coudes

justiceTrois auteurs de blogs sur tdg.ch sont venus dire leur soutien à Haykel Ezzedinne dans son procès pour diffamation contre le groupe Mutuel.

De gauche à droite au premier rang: Djemâa Chraïti,Haykel Ezzedine, Demir Sönmez et John Goetelen tous bloggeurs sur la plateforme de la Tribune de Genève.

De gauche à droite au premier rang: Djemâa Chraïti,Haykel Ezzedine, Demir Sönmez et John Goetelen tous bloggeurs sur la plateforme de la Tribune de Genève.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Convoqué à une audience de débats d'instruction ce lundi 8 octobre au tribunal de première instance, le blogueur Haykel Ezzedinne n'est pas venu seul. Confrères et consoeur de la plateforme de blog tdg.ch sont venus à l'audition manifester leur solidarité. Parmi eux, Djemaa Chraïti, Demir Sönmez et John Goetelen.

Rappel des faits. Le groupe Mutuel reproche à M. Ezzedinne d'avoir publié en août 2011 sur son blog une affiche diffamatoire du Mouvement citoyen genevois (MCG). Elle s’en prend nommément à des directeurs de caisse maladie en les traitant d’arnaqueurs. Le Groupe Mutuel a porté plainte civile et pénale contre le MCG, et contre Haykel Ezzedinne. Dans le courant de l’été 2012 le parti politique s'est accordé avec le Groupe Mutuel et s’est excusé. Le Groupe Mutuel a donc retiré sa plainte. Mais il continue de poursuivre le blogueur qui, conseillé par Me Nils de Dardel, estime qu’il n’a commis aucune faute. La plainte pénale a été retirée. Reste donc la plainte civile et la demande de dommage de 20'000 francs.

Ce lundi, à 10h, devant le tribunal civil de première instance, au 6 rue de l'Athénée, ils sont une bonne dizaine à être venu manifester leur solidarité avec Ezzedinne. Parmi eux, John Goetelen, un blogueur amis.«Haykel n'avait clairement aucune intention de nuire en publiant cette image. De plus, il l'a rapidement retirée du site. Je trouve que maintenant il s'agit d'acharnement à son encontre» dit l' auteur d'Homme libre«Mais quoiqu'il en soit il faut être très attentif lorsqu'on nomme quelqu'un sur un blog.» Quant au premier visé par cette affaire, il se dit épuisé: «Cela fait une année, un mois et trois jours que ça dure et je risque une amende de 20 000 francs... Tout cela pèse sur moi, je suis démotivé. Après 1270 posts et presque quatre ans de blog, la seule chose que j'ai fait est d'informer. Je n'ai jamais eu l'intention de nuire.»

La suite se déclinera sur un mode assez classique pour la justice. La prochaine étape consistera donc par une audience de comparution personnelle.

(TDG)

Créé: 08.10.2012, 15h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...