Pro Vélo dépose un recours contre... une piste cyclable

Rive droiteL’association veut pousser la Ville à élargir le parcours bidirectionnel qu’elle projette sur les quais du Mont-Blanc et Wilson.

Pro Vélo lutte contre l'autorisation obtenue par la Ville de construire une piste cyclable bidirectionnelle le long de la chaussée, côté lac.

Pro Vélo lutte contre l'autorisation obtenue par la Ville de construire une piste cyclable bidirectionnelle le long de la chaussée, côté lac. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La situation n’est pas banale et a tendance à se multiplier. Il arrive de plus en plus souvent que Pro Vélo actionne la justice alors que les autorités projettent un aménagement cyclable – aménagement qui n’est pas du goût de l’association, il va sans dire. Dernier exemple en date: l’organisation a recouru le 9 septembre auprès du Tribunal administratif de première instance contre l’autorisation de construire obtenue par la Ville de Genève pour ériger une piste cyclable sur les quais de la rive droite du lac, à l’image de ce qui a été fait sur l’autre rivage.

Pro Vélo critique le gabarit envisagé pour cette infrastructure. L’association a entamé vendredi des discussions avec la Ville de Genève. Elle est devenue cette année une habituée des prétoires, ayant recouru en février contre un projet de réaménagement de l’avenue de Bel-Air à Chêne-Bourg. Ayant obtenu partiellement satisfaction sur un autre dossier, celui de la traversée du bourg de Versoix par la route de Suisse, elle a retiré un autre recours.

Faire plier les autorités

«Nous reprochons depuis longtemps aux autorités de trancher à chaque arbitrage en faveur des automobilistes car leurs représentants menacent de faire recours, explique Alfonso Gomez, président de Pro Vélo. Nous avons donc adopté cette même méthode puisque c’est la seule qui fasse plier les autorités! Elles doivent tenir compte de nos avis, qui n’ont rien d’exagéré et sont fondés sur des arguments de sécurité, qu’il s’agisse de celle des cyclistes ou des autres usagers.»

Sur les quais du Mont-Blanc et Wilson, la Ville a obtenu l’autorisation, attaquée par Pro Vélo, de bâtir une piste cyclable bidirectionnelle le long de la chaussée, côté lac. Sur un tronçon courant des abords du monument Brunschwig jusqu’au carrefour avec la rue du Léman – un secteur riche en hôtels prestigieux – l’infrastructure prévue aurait une largeur de 2,4 mètres. Une déception selon Pro Vélo, qui espérait au moins 3,5 mètres.

Des comptes en centimètres

«Pour qu’un cycliste puisse dépasser un vélo-cargo tout en croisant une bicyclette arrivant en face, il faudrait idéalement une largeur de 4,5 mètres», plaide Jacques Sottini, responsable de la commission technique de Pro Vélo. Les forts flux attendus sur cet axe incitent l’organisation à se montrer exigeante. «Cet aménagement est appelé à durer, insiste Jacques Sottini. On en a en tout cas pour dix ans!»

Le magistrat chargé des Constructions a reçu les opposants vendredi. «Je vais lâcher du lest, promet l’élu. Alors que tout le monde attend cette piste cyclable, y compris le magistrat cantonal Serge Dal Busco, on ne va pas s’embêter pour quelques centimètres. Je suis prêt à déposer une requête complémentaire en autorisation de construire et à demander des fonds supplémentaires au Conseil municipal.»

Une demande de crédit de près de 3 millions de francs est en effet pendante auprès de l’assemblée communale. Sa commission compétente a déjà entendu les associations concernées. Pro Vélo est venue main dans la main avec une autre association, Mobilité piétonne, et un message coordonné: une piste trop étroite risque de pousser les cyclistes à emprunter les espaces dévolus aux piétons, au grand dam de ces derniers.

Un trottoir à refaire, ça coûte

Des réunions techniques sont désormais prévues entre Pro Vélo et la Ville, afin d’ébaucher des solutions. «Il y a des possibilités de s’approcher des 3,5 mètres que désire Pro Vélo, marge de sécurité comprise, en réajustant les voies de circulation, tout en restant dans les normes, détaille Olivier Morand, chef du Service municipal de l’aménagement, du génie civil et de la mobilité. On propose d’aligner le trottoir d’en face. Il sera agrandi ou diminué selon la situation mais conservera une cote très généreuse de plus de 5 mètres. C’est pour des raisons économiques que le projet autorisé ne prévoyait pas de refaire ce trottoir.»

Une procédure complémentaire en autorisation de construire semble ainsi se profiler à l’horizon. Avec l’espoir d’aplanir l’opposition de Pro Vélo, seule à recourir contre le projet autorisé, et de ne pas en susciter d’autres.

Créé: 09.10.2019, 07h25

Articles en relation

«La piste cyclable va passer sur mon paillasson»

Chantier À Versoix, les nouveaux trottoirs intègrent les vélos. Qu’on fait passer au ras de certaines maisons. Plus...

Quand la bicyclette s’installe pour de bon dans les parcs

Mobilité douce À Lancy, un espace vert est transformé pour se muer en itinéraire ouvert aux cycles. Un parcours est en gestation au Jardin anglais. Plus...

Pro Velo invite à mettre les mains dans le cambouis

Genève L’association lance des «soirées mensuelles de la bicyclette». On a testé la première mouture jeudi. Plus...

Le Municipal donne un coup de pédale au dossier vélo

Mobilité En Ville de Genève, quatre motions de gauche ont passé la rampe hier. Plus...

Parcours à risques pour les cyclistes à Genève

Pistes cyclables Deux drames se sont produits sur de brefs tronçons non aménagés. Le département va requérir des moyens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Smog: les voitures polluantes interdites de centre-ville
Plus...