Passer au contenu principal

Comment le prix du CEVA s’est envolé

Entre 2000 et 2019, la facture a plus que doublé. Reste que le Canton devrait s’éviter une rallonge financière.

Une station du CEVA, en plein chantier, lors d’une visite au mois d’août 2016.
Une station du CEVA, en plein chantier, lors d’une visite au mois d’août 2016.
MAGALI GIRARDIN

C’était un vendredi en fin d’après-midi. Ce 14 avril 2000, en quelques prises de parole, la machine est lancée: les députés genevois, unanimes, votent un crédit d’étude de 6 millions de francs pour ébaucher la liaison ferroviaire CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse). Il semble à l’époque «raisonnable», dit le rapport de commission, de jauger sa réalisation à 740 millions de francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.