On privera les gares du CEVA d’un quart de leurs briques

ChantierDes mesures sont prises pour limiter à 15 millions de francs les surcoûts du projet architectural de Jean Nouvel.

La gare de Lancy-Pont-Rouge, telle qu’on l’imaginait en 2011, vue de Lancy. Les parois vitrées verticales seront supprimées. 
DR

La gare de Lancy-Pont-Rouge, telle qu’on l’imaginait en 2011, vue de Lancy. Les parois vitrées verticales seront supprimées. DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jean Nouvel n’est pas à la fête ces jours à Genève. Alors que le peuple a refusé dimanche son projet de rénovation et extension pour le Musée d’art et d’histoire (MAH), l’architecte français voit ses plans être corrigés pour les gares du futur RER genevois. Pour des motifs budgétaires, le projet CEVA a réduit d’un gros quart le nombre de briques de verre dans les stations: 400 d’entre elles sont soustraites des 1500 envisagées au départ. Ces éléments vitrés constituaient le leitmotiv du concept architectural confié en 2004, au terme d’un mandat d’études parallèles, à Jean Nouvel et d’autres partenaires.

De six types différents, selon qu’elles doivent servir de paroi, plafond, plancher ou autre, ces rectangles transparents, mesurant 5,4 mètres sur 2,7 et ayant une profondeur de 45 centimètres, constituent des prototypes. Ils doivent convoyer la lumière naturelle dans les cinq nouvelles gares, pour la plupart souterraines.

Un prototype onéreux

Problème: imaginé pour le CEVA, l’élément n’existe pas sur le marché et les adjudications révèlent que leur fabrication sera onéreuse. A la fin de 2013, le risque maximal de surcoût pour ce poste est jaugé à 7,8 millions de francs, au plus. Un an plus tard, la même menace bondit à un maximum de 45 millions, soit près d’un quart des risques totaux, lesquels atteignent 206,5 millions sur un budget global initial de 1,567 milliard. La révision des plans porte à 15 millions (au lieu de 45) le surcoût lié aux spécificités architecturales des gares. Il n’est pas dit que ce montant causera un dépassement sur le projet d’ensemble, d’autres éléments pouvant encore compenser. Un point sur le calendrier des travaux et leur budget est prévu à la fin du printemps, une fois qu’on aura creusé la moitié des tunnels, gros facteurs de risques. On saura alors dans quelle mesure certains périls financiers se convertiront en surcoûts avérés.

Comment les plans des gares ont-ils été élagués? Dans les stations souterraines, on renoncera aux briques «dont la propriété translucide n’est pas utilisée, explique Caroline Monod, porte-parole du projet CEVA. Il s’agit des briques qui devaient parer les sols de certaines gares ainsi que de celles qui ne servaient qu’à habiller des parois. Dans la même veine, nous supprimons les éléments vitrés qui devaient enrober des éléments pare-feu. Ces briques-là revenaient particulièrement cher à la fabrication.»

Requêtes complémentaires

D’autres mesures affectent la gare de Lancy-Pont-Rouge, la seule à être totalement aérienne (sa voisine du Bachet ne l’étant que partiellement) et l’une des deux seules (avec les Eaux-Vives) où les trains grandes lignes s’arrêteront. La station devait être dotée d’une marquise en briques vitrées, composée d’une paroi verticale sur le flanc de la gare, côté Lancy, supportant un plafond transparent au-dessus du quai. La plupart des éléments verticaux sont supprimés. Des abris vitrés demeureront sur les issues et les voies. Cette refonte, si elle est sans conséquence sur les nuisances sonores de l’infrastructure, en modifie l’esthétique, ce qui irrite les autorités lancéennes (lire ci-contre).

Ces révisions font l’objet de requêtes d’autorisation complémentaires auprès de Berne. Elles ont été proposées par les concepteurs des gares, invités à revoir leurs plans. La Tribune de Genève a tenté de joindre Jean Nouvel, dans la foulée de la votation sur le MAH, mais il reste pour l’heure injoignable. (TDG)

Créé: 01.03.2016, 17h59

Dossiers

Articles en relation

Un camion vibreur en «source d’excitation» teste les gares du CEVA

Nuisances La campagne de mesures doit déterminer le futur dispositif antivibrations pour limiter l’impact du passage du train. Plus...

Gare CEVA de Pont-Rouge: accord imminent entre Lancy et l'Etat

Aménagement La Municipalité a obtenu des garanties de l’Etat. Le désaccord portait sur les aménagements du futur quartier de l’Adret. Plus...

Des experts se penchent sur la sécurité dans le CEVA

Transports La nouvelle commission regroupe des responsables français et suisses. Elle s’est réunie pour la première fois à la mi-octobre. Plus...

Les retouches désolent l’Exécutif de la Ville de Lancy

Les autorités lancéennes ont appris à la fin de 2015 la révision des plans de la gare qui marquera l’entrée de la commune, à Pont-Rouge. «J’ai bondi quand j’ai découvert que le projet de Jean Nouvel serait réduit à sa plus simple expression, évoquant davantage un vaste abribus qu’une gare, témoigne Stéphane Lorenzini, magistrat chargé des Travaux. Le Conseil administratif s’en est ému et n’est pas satisfait. De la route, on ne verra qu’un viaduc, avec un parapet.»

Celui qui est aussi architecte juge «gênant qu’un concours soit déshabillé de cette façon, qu’on découvre aussi tard le coût réel et qu’on biffe des pans entiers du projet. Quand on choisit un Jean Nouvel, on assume!»



La Commune espère améliorer le visage de la gare en coopérant avec l’Etat, maître d’ouvrage du CEVA avec les CFF. On évoque un garde-corps en verre sérigraphié, plutôt qu'une barrière de métal, qui pourrait faire l’objet d’un concours communal.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...