Le président de Naxoo veut rassurer les clients

Télévision numériqueLe zurichois Cablecom reprend les abonnés de  l’opérateur détenu par la Ville. La  manière suscite la polémique.

Didier Fischer, président de 022 Télégenève SA depuis 2012: «Naxoo n’est pas de taille à lutter contre les grands du secteur.»

Didier Fischer, président de 022 Télégenève SA depuis 2012: «Naxoo n’est pas de taille à lutter contre les grands du secteur.» Image: Laurent Guiraud/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des milliers de Genevois sont en train de changer de fournisseur de télévision numérique. Le câblo-opérateur zurichois Cablecom reprend les clients de Naxoo, société anonyme possédée à 51,2% par la Ville de Genève et à 48,8 par UPC Cablecom. «Nous avons effectué la moitié de la migration, soit 15 000 foyers, et le taux de réabonnement est de 95%», se réjouit Didier Fischer, président du conseil d’administration de 022 Télégenève SA, plus connu sous le nom de sa marque Naxoo. En d’autres termes, la très grande majorité des abonnés accepte les nouveaux contrats et décodeurs.

La migration ne se fait pourtant pas sans accroc. La Fédération romande des consommateurs dit avoir reçu de nombreuses plaintes. «Nous sommes partagés face à la lettre de Naxoo, indique Nadia Thiongane, de la FRC. Nos membres ont eu le sentiment d’être mis devant le fait accompli, obligés de prendre Cablecom.» En revanche, la FRC reconnaît que «côté offre, les clients ne seront pas plus mal lotis. UPC Cablecom avait connu une période très difficile en 2010, mais l’entreprise a depuis bien amélioré ses processus.» La migration permet en outre de bénéficier du triple play (TV, Internet et téléphone avec un seul décodeur et une seule facture).

«Du langage commercial»

Didier Fischer admet que la lettre aurait pu être plus explicite. «Il manque certainement une phrase disant qu’on peut y renoncer. Mais c’est du langage commercial. Le client peut refuser». (lire ci-contre Différentes possibilités offertes aux clients) Le moment choisi pour la migration suscite aussi la polémique. Les citoyens de la Ville voteront le 9 février sur la vente de ses 51,2% d’actions Naxoo à Cablecom. En reprenant les clients à trois semaines du vote, l’opérateur zurichois peut donner l’impression de faire pression sur les citoyens, qui n’auront qu’à entériner la vente… Didier Fischer réfute tout lien entre les deux événements.

Développement dans nos éditions payantes du vendredi 10 janvier

(TDG)

Créé: 10.01.2014, 07h45

Différentes possibilités offertes aux clients

A l’heure de la migration, les réactions des abonnés montrent que l’incompréhension règne.
En réalité, les clients sont tout à fait libres de refuser les offres proposées. Pour cela, il leur faut appeler le service clients dès réception de la lettre d’information signée par Naxoo et Cablecom. Puis, il s’agit de refuser le colis lors de la livraison du matériel. Enfin, si les clients décident de résilier leur abonnement durant les deux mois d’essai, une demande écrite suffit, informe l’entreprise.
Au contraire, ceux qui ne réagiront pas signifieront qu’ils acceptent les nouvelles conditions d’UPC Cablecom.
A savoir l’abonnement à la TV digitale personnalisé en fonction de ce que le client avait souscrit chez Naxoo (type de décodeur, bouquet et options linguistiques ou thématiques). Ils recevront le nouveau matériel UPC Cablecom à domicile et se verront offrir deux mois d’essai, avec la possibilité de modifier l’offre proposée gratuitement à tout moment durant cette période. L.D.S.

Articles en relation

La «liquidation» de Naxoo a commencé en catimini

Votations Cablecom démarche les clients du câblo-opérateur. Sans attendre le 9 février, date du référendum contre la vente des actions de la Ville. Plus...

Naxoo: le référendum est déposé

Réseau Les citoyens de la Ville de Genève voteront pour ou non vendre le réseau local de télévision par câble. Plus...

La vente de Naxoo en main des Genevois

Téléréseau Si le Municipal veut vendre son téléopérateur, une minorité MCG et EàG s’y refuse. Le peuple devra probablement trancher. Plus...

Cablecom affirme: «Naxoo ne licenciera pas»

Vente du téléréseau Le directeur général du câblo-opérateur zurichois est venu hier à Genève «rassurer» le personnel de Naxoo. Plus...

La Ville de Genève décide de vendre Naxoo

Téléréseau Une majorité du Conseil administratif accepte l’offre de rachat de l’actionnaire minoritaire UPC-Cablecom pour 57,5 millions de francs. Un référendum se profile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le pape à Genève
Plus...