Passer au contenu principal

Le président de Naxoo veut rassurer les clients

Le zurichois Cablecom reprend les abonnés de  l’opérateur détenu par la Ville. La  manière suscite la polémique.

Didier Fischer, président de 022 Télégenève SA depuis 2012: «Naxoo n’est pas de taille à lutter contre les grands du secteur.»
Didier Fischer, président de 022 Télégenève SA depuis 2012: «Naxoo n’est pas de taille à lutter contre les grands du secteur.»
Laurent Guiraud/Tribune de Genève

Des milliers de Genevois sont en train de changer de fournisseur de télévision numérique. Le câblo-opérateur zurichois Cablecom reprend les clients de Naxoo, société anonyme possédée à 51,2% par la Ville de Genève et à 48,8 par UPC Cablecom. «Nous avons effectué la moitié de la migration, soit 15 000 foyers, et le taux de réabonnement est de 95%», se réjouit Didier Fischer, président du conseil d’administration de 022 Télégenève SA, plus connu sous le nom de sa marque Naxoo. En d’autres termes, la très grande majorité des abonnés accepte les nouveaux contrats et décodeurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.