Un premier cas de coronavirus à Genève

ÉpidémieDe retour d'Italie, un homme de 28 ans a été admis aux HUG hier, a appris la «Tribune de Genève». Il se porte bien, affirment les autorités.

Vidéo: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mercredi, un homme de 28 ans qui revenait de la Fashion Week de Milan a été testé positif», explique le porte-parole du Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé. «À son arrivée, constatant certains symptômes suspects, il a pris contact avec son entreprise, qui l'a orienté selon les procédures mises en place. Testé positif mercredi soir, le jeune informaticien dans une institution du Canton a été hospitalisé préventivement aux HUG dans une salle dédiée et se porte bien.

Une enquête de proximité a été menée et la quinzaine de personnes avec lesquelles il a été en contact a été identifiée et mise en quarantaine.»

Le porte-parole se félicite que la procédure à destination du public et diffusée par les autorités depuis quelques jours ait été appliquée. Il la rappelle: «Il faut d'une manière générale éviter de s'embrasser, de se serrer la main, tousser dans son coude et se laver les mains régulièrement. En cas de doute, appeler son médecin personnel ou un service de médecin à domicile. N'allez pas aux urgences, attendez qu'on s'occupe de vous.»


Lire aussi: Tout ce qu’il faut savoir sur l'épidémie de coronavirus


Malgré ce premier cas, Genève ne considère pas être devenu une zone à risque: «Notre patient zéro a été identifié et les personnes qu'il a pu contaminer aussi. Tout le monde est sous surveillance.» «Une quinzaine de personnes» ont été placées en quarantaine à leur domicile pour deux semaines, a indiqué Laurent Paoliello. Il s'agit des collègues de travail directs du patient ainsi que de proches.

Jusqu'ici, un cas de coronavirus avait été détecté en Suisse, au Tessin. D'autres sont suspectés en Argovie et à Neuchâtel. La personne atteinte au Tessin, un homme de 70 ans, se porte bien, indiquait la presse hier.


Lire aussi: La seule chose qui protège contre les virus – et que tout le monde fait faux


Maintien des manifestations publiques Dans ces circonstances, la question du maintien du Salon de l'auto est sur toutes les lèvres. Pour l'heure, il s'ouvrira bien du 4 au 15 mars.

Le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) est, jusqu'à nouvel ordre, également maintenu. Isabelle Gattiker, directrice générale du festival, confirme «suivre à la lettre les recommandations du médecin cantonal».

Développement suit

Créé: 27.02.2020, 09h36

Masque: les consignes de l'OMS

Quand utiliser un masque ?

Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne présumée infectée par le Covid-19.

Portez un masque si vous toussez ou éternuez.

Le masque n’est efficace que s’il est associé à un lavage des mains fréquent avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Si vous portez un masque, il est important que vous sachiez l’utiliser et l’éliminer correctement.

Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque

Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage
Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher; chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique.

Pour retirer le masque: l’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque); le jeter immédiatement dans une poubelle fermée; se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Mesures d'hygiène à connaître


  • Se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon, ou avec une solution hydro-alcoolique


  • Tousser et éternuer dans un mouchoir en papier.


  • Après usage, jeter les mouchoirs en papier dans une poubelle et se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon, ou avec une solution hydro-alcoolique


  • Tousser et éternuer dans le creux du coude en l'absence de mouchoir en papier

Personnes suspectes

Le Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES) rappelle jeudi dans un communiqué les précautions à adopter contre le coronavirus-covid19.


  • Une personne est considérée comme suspecte COVID-19 si:


  • Elle présente des symptômes respiratoires ou de fièvre


  • Elle a séjourné récemment dans une région à risque : Chine, Corée du Sud, Singapour, Iran, Italie (Lombardie, Vénétie, Piémont)


  • Elle a été en contact étroit avec une personne présentant une maladie Covid-19 confirmée


  • Au retour d'un voyage de Chine ou d'une région à risques, il est important d'observer des mesures de précaution. En cas de toux et de symptômes respiratoires ou de fièvre dans les 14 jours suivant le retour à domicile, contacter un médecin ou un service médical.

Hotline disponible

Une hotline est disponible à l’Office fédéral de la santé publique au 058 463 00 00 (pour la population) et au 058 464 44 88 (pour les voyageurs).

Articles en relation

Coronavirus: Genève passe en semi-alerte

Épidémie Le Conseil d'État active partiellement le plan ORCA (organisation de secours en cas de catastrophe) pour être en mesure de répondre aux inquiétudes. Plus...

Face au Coronavirus, le Salon de l’automobile fait de la résistance

Epidémie Il n’y a pas de mesures draconiennes. Mais des exposants sensibilisent leur personnel. Plus...

Salon de l'auto: exposants des zones à risques incités à contrôler leur personnel

Covid-19 Face au coronavirus et au premier cas détecté en Suisse mardi, les exposants doivent s'enquérir de la bonne santé de leurs employés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...