Pregny-Chambésy met en avant ses champs et le lac

Ecartelé en sautoir ondé d’azur et d’or

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pregny-Chambésy est la seule commune genevoise qui propose un blason «écartelé en sautoir». Qu’est-ce à dire? «Ecartelé» signifie que l’écu est divisé en quatre parts égales par des lignes verticales et horizontales; on ajoute «en sautoir» quand ces lignes sont obliques (en diagonale).

Le terme «ondé» indique que ces lignes sont ondulées. Et ça tombe bien, puisque la Municipalité a choisi de symboliser sa proximité au lac (en bleu) et ses champs de blé (en jaune), tous les deux ondulant au gré des courants et/ou des vents qui caressent les rives et le coteau.

Ces armoiries ont pourtant failli ne pas voir le jour. Au début du XXe siècle, en effet, l’archiviste cantonal suggéra de relever les armes des sires de Brosses, propriétaires au XVIe siècle du château de Tournay, situé à Pregny et magnifiquement rénové il y a quelques années. Mais les autorités communales balayèrent la proposition.

A noter qu’à la fin du XVIe siècle, au plus fort des tensions entre Genevois et Savoyards, le Conseil de Genève ordonna de démanteler les châteaux pouvant servir de base à l’ennemi et menacer la cité. Celui de Tournay figurait sur cette terrible liste. Mais Jean de Brosses plaida sa cause et obtint de conserver le bâtiment, après avoir détruit l’enceinte et comblé le fossé qui l’entourait.

Inspiré du livre «Les communes genevoises et leurs armoiries», Ed Ketty & Alexandre, 1063 Chapelle-sur-Moudon. (TDG)

Créé: 10.08.2015, 16h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...