Passer au contenu principal

Un préau réinventé pour mélanger filles et garçons

Une école primaire des Eaux-Vives réaménage sa cour de récréation pour apaiser les conflits liés au football et favoriser les jeux entre élèves quel que soit leur sexe.

L'école du 31-Décembre a réaménagé sa cour de récréation pour que les filles et les garçons jouent davantage ensemble.
L'école du 31-Décembre a réaménagé sa cour de récréation pour que les filles et les garçons jouent davantage ensemble.
Lucien Fortunati
L'école du 31-Décembre a réaménagé sa cour de récréation pour que les filles et les garçons jouent davantage ensemble.
L'école du 31-Décembre a réaménagé sa cour de récréation pour que les filles et les garçons jouent davantage ensemble.
Lucien Fortunati
L'école du 31-Décembre a réaménagé sa cour de récréation pour que les filles et les garçons jouent davantage ensemble.
L'école du 31-Décembre a réaménagé sa cour de récréation pour que les filles et les garçons jouent davantage ensemble.
Lucien Fortunati
1 / 8

On dirait un couple de chatons perchés en haut d’un arbre à chat. Une petite fille et un petit garçon se sont allongés sur les filets tout en haut de la structure de grimpe et observent leurs congénères depuis leur promontoire improvisé. Sous leurs yeux, en ce lundi matin ensoleillé de rentrée, un groupe de 1P suit la visite guidée de la maîtresse afin de découvrir pour la première fois leur terrain de jeu pour ces prochaines années. «Sur ces balançoires, on peut aller à deux, indique-t-elle, mais c’est quand même chacun son tour.» Ce que ces tout nouveaux élèves ne savent pas, c’est que ces balançoires biplaces ont été installées depuis la fin du printemps seulement et qu’il ne s’agit pas du fruit du hasard.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.