Passer au contenu principal

«La population se retrouve dans un PDC resté fidèle à sa ligne»

Fort d’une augmentation de plus de 2,2%, le parti du centre droit rate un second siège de peu. Seul élu, Guillaume Barazzone jubile

Le PDC genevois, Guillaume Barazzone.
Le PDC genevois, Guillaume Barazzone.
DR

«La population se retrouve dans un PDC resté fidèle à sa ligne», se réjouit d’emblée Guillaume Barazzone, élu pour la première fois sous la Coupole. Son parti rate de peu un second siège, passant de 9.77% en 2011 à 12,06%, hier. Arrivé second en 2011, il avait remplacé Luc Barthassat, élu en 2013 au Conseil d’Etat. «Je suis heureux de la confiance témoignée et contrairement à certaines rumeurs, j’ai bien été élu pour siéger, malgré mon mandat de conseiller administratif en Ville.» Un double engagement que ce jeune magistrat de 33 ans poursuivra, porté par le succès de son parti.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.