Passer au contenu principal

Les pompiers professionnels ont besoin de renfort

Participation des communes, fusion avec les pompiers de l’aéroport, maintien de la caserne des Asters: la Ville veut augmenter les ressources.

Le délai d’intervention des hommes du feu, fixé à dix minutes maximum, ne peut plus être garanti à 100 %.
Le délai d’intervention des hommes du feu, fixé à dix minutes maximum, ne peut plus être garanti à 100 %.
PIERRE ALBOUY

En milieu urbain, les pompiers professionnels doivent se rendre en dix minutes maximum sur le lieu d’un sinistre. Mais face à l’augmentation de la population et à l’extension des zones habitées, ce délai ne peut plus être assuré à 100%. Résultat, le Département de l’environnement urbain et de la sécurité de la Ville veut renforcer les ressources de ces sapeurs. Pour y arriver, Guillaume Barazzone planche sur une nouvelle organisation du Service d’incendie et de secours (SIS) pour les vingt à trente prochaines années. Intégration des communes, fusion avec les pompiers de l’aéroport, maintien de la caserne des Asters (à la Servette): une révolution attend ce service, dont le dispositif d’intervention n’a pas été rénové depuis 1973.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.