Contre la pollution, l’Etat suggère la circulation alternée

EnvironnementLes autorités comptent sur la bonne volonté des conducteurs pour faire baisser les pics de particules fines. «Inédit»

En cas de pic de pollution, l'Etat préconise la circulation alternée, à savoir, l'ouverture au trafic des plaques paires les jours pairs, impaires les jours impairs. La mesure n'est pas coercitive.

En cas de pic de pollution, l'Etat préconise la circulation alternée, à savoir, l'ouverture au trafic des plaques paires les jours pairs, impaires les jours impairs. La mesure n'est pas coercitive. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour faire baisser les pics de pollution, l’Etat compte sur «le civisme des conducteurs». La circulation alternée? D’accord, mais seulement sur une base volontaire. Pour présenter une mesure qui produira ses effets «à condition d’être largement suivie», le conseiller d’Etat en charge des Transports, Luc Barthassat, n’a pas sorti le bâton. Quant à la carotte, les automobilistes volontaires la trouveront dans les tarifs réduits des transports publics lorsque les taux de particules fines dépassent la norme. «La politique du département est dans ce trend: communiquer et responsabiliser avant de sanctionner», dit-il.

Des niveaux pour agir

L’enjeu n’a rien de symbolique. Avec le froid saisonnier, la promesse de taux élevés de particules fines dans l’air revient. Ce smog hivernal s’explique par une situation météo défavorable qui fait stagner les couches d’air froides et les poussières toxiques à basse altitude. Les effets sur la santé sont importants. A Genève, 250 décès prématurés seraient causés chaque année par l’air que nous respirons. Les personnes âgées et les enfants en bas âge forment les catégories les plus vulnérables.

Le trafic étant responsable à hauteur de 30% de cette pollution de l’air, c’est aux automobilistes, motocyclistes et cyclomotoristes que l’Etat adresse son appel au civisme. Concrètement, un plan de communication s’enclenche (sur le site de l’Etat, par le biais de l’application mobile airCHeck et les médias) quand la concentration de particules fines atteint des niveaux supérieurs à 75 microgrammes par mètre cube. Une valeur mesurée en moyenne deux fois par an et qui dure entre deux et trois jours. L’usager d’un véhicule motorisé à la plaque paire est alors invité à circuler uniquement les jours pairs (exemple: le 10 novembre). Inversement, on ne devrait voir que des plaques impaires sur les routes un jour impair (exemple: le 11 novembre).

Cette mesure non coercitive s’insère dans le dispositif genevois qui s’enclenche en cas de pic de pollution. Celui-ci se compose de quatre niveaux liés aux taux mesurés, allant d’un faible niveau de prévention à une intervention décidée. Dans cette échelle, la circulation alternée volontaire s’inscrit au deuxième niveau, quand «l’information et l’incitation» sont de rigueur. La circulation alternée devient en revanche obligatoire quand le taux de particules fines dépasse 150 microgrammes par mètre cube. Cette situation représente le stade ultime de l’échelle d’intervention. Elle se produit moins d’une fois par an en moyenne.

Du potentiel si…

Avec cette annonce, ce que Luc Barthassat nomme «le dispositif le plus complet de Suisse» s’enrichit d’une nouvelle mesure. Alors que la limitation à 80 km/h sur l’autoroute en cas de pic de pollution a été instaurée en 2014, la circulation alternée a le potentiel de faire baisser les taux de particules fines de 17%. «A condition que tous les utilisateurs de transports motorisés dans le canton jouent le jeu», ajoutent les services du démocrate-chrétien. Autant dire qu’il ne reste qu’une seule certitude: la circulation alternée volontaire ne fâchera personne.

Lire l'éditorial: la politique de la demi-mesure

Créé: 08.11.2016, 18h09

Articles en relation

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...