Passer au contenu principal

Des politiciens en herbe font les courses des aînés

Suite à l’épidémie qui ne cesse de se développer chez nous, le Parlement des jeunes genevois a décidé de porter secours aux personnes vulnérables.

Pour les personnes engagées du Parlement des jeunes genevois, l'entraide et la solidarité doivent être des mots d’ordre en cette période de crise. (Photo d'illustration)
Pour les personnes engagées du Parlement des jeunes genevois, l'entraide et la solidarité doivent être des mots d’ordre en cette période de crise. (Photo d'illustration)
Pascal Frautschi / Archives

Cela fait quelques jours que le Conseil fédéral recommande à la population de rester chez elle. Le Parlement des jeunes genevois (PJG) a donc décidé de se mobiliser pour aider les personnes vulnérables en allant chercher leurs courses.

En Suisse, les déplacements ne sont, pour l'heure, pas strictement limités, mais les recommandations, notamment pour les personnes âgées ou à risques, sont claires: il faut rester chez soi! Alors, pour beaucoup d'entre nous, aller faire ses commissions ou promener son chien n'est plus aussi aisé et fortement déconseillé. Pour palier à ce problème, les jeunes engagés du PJG – qui ne font pas de la politique institutionnelle – ont décidé de prêter main forte aux personnes âgées, à celles qui souffrent de maladies chroniques et aux personnes seules.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.