Images vidéo d’un braquage diffusées: une première

GenèveUne vidéo sur le braquage d’un diamantaire genevois commis en mars est divulguée par la police.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un appel à témoin lancé par la police genevoise, une forte récompense promise par des assureurs, et maintenant la diffusion sur YouTube, par la police, des actes filmés par les caméras de vidéosurveillance. Les instances policières et judiciaires genevoises emploient les grands moyens pour résoudre le vol à main armée commis le 13 mars contre un diamantaire genevois.

Le film a été réalisé par la police belge dans le cadre d’une commission rogatoire internationale. Parce qu’elle dispose d’un service spécialisé dans ce domaine et qu’elle a offert son aide, a indiqué ce jeudi la police genevoise.

«La victime a été surprise aux abords de son domicile par trois individus. Ils l’ont menacée avec une arme à feu et l’ont accompagnée jusqu’à sa société», rappelle une voix off. Les images montrent les malfrats, casquettes sur la tête, encadrant et menaçant la victime, au visage flouté, passant par des sas, entrant dans la salle des coffres, puis arrosant la pièce avec un extincteur. L’un des auteurs a le doigt sur la gâchette d’une arme à feu, un autre sort de sa poche une grenade!

Une foule de détails sont divulgués sur les auteurs. Comme le fait qu’ils ont pris la fuite à bord d’une Citroën C4 immatriculée en France. Ils ont finalement emporté une quantité importante de diamants taillés pour le sertissage. Une première estimation faisait état d’un butin à 15 millions de francs, selon nos sources.

C’est la première fois que Genève emploie un tel procédé, quasi jamais vu en Suisse. Pour quelles raisons? «L’affaire doit justifier un tel déploiement de moyens. Les appels à témoin sont réservés aux dossiers qui nécessitent une recherche d’éléments. Dans ce cas-là, les images à disposition sont de très bonne qualité. D’autre part, la police belge pouvait réaliser le film. Nous avons donc saisi la balle au bond», explique Gaëlle Van Hove, procureure chargée du dossier. Si les conditions sont remplies, un tel procédé pourra être reconduit à l’avenir.

Tout renseignement utile peut être communiqué à la Brigade de répression du banditisme au 022 427 73 80.

Créé: 29.06.2017, 08h48

Dossiers

Galerie photo

Brigandage chez un diamantaire: appel à témoins

Brigandage chez un diamantaire: appel à témoins La police genevoise cherche à identifier et localiser les trois auteurs présumés d'un brigandage à main armée avec séquestration commis le lundi 13 mars au soir à Genève.

Articles en relation

Diamantaire séquestré: la police lance un appel à témoins

Genève Trois hommes sont recherchés pour avoir menacé le 13 mars un Genevois et volé un lot de petits diamants. Plus...

Les assureurs du diamantaire offrent une récompense!

Braquage A la suite d’un vol de pierres précieuses commis avec violence le 13 mars, un nouvel appel à témoins est lancé. Plus...

Ils enlèvent un diamantaire et volent pour 15 millions de pierres précieuses

Genève Un homme d’affaires a été contraint de vider les coffres de sa société. Il a été ligoté et laissé en pleine campagne dans sa voiture. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...