La police genevoise dévoile son projet-pilote de vigilance citoyenne

SécuritéLa commune de Vernier accueille le premier test de vigilance citoyenne dans le canton de Genève. En ligne de mire, la lutte contre les cambriolages.

Image: JdW

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«GE veille», le projet-pilote de vigilance citoyenne a officiellement été présenté ce lundi soir à Vernier, commune test. Ce concept doit répondre aux velléités de «Police-Population» des Verniolans, excédés par une vague de cambriolages subie cet été.

Pas question pour autant de surveillance du voisinage, selon le projet élaboré par les services de Pierre Maudet, le rôle des habitants doit s’inscrire dans le rétablissement d’une forme de contrôle social. «Nous constatons que dans les quartiers où le lien social est fort, le sentiment d’insécurité baisse», a déclaré Monica Bonfanti aux quelque 150 habitants présents dans l'aula de l'école des Ranches.

Le programme «GE veille» vise à impliquer de manière concrète l’ensemble des acteurs de la sécurité au sein d’un réseau ouvert aux habitants. Au centre du dispositif, la police municipale doit établir le lien entre population et forces de l’ordre cantonales. Et remonter les informations du terrain.

La prévention occupe également une place prépondérante dans le projet. «En été, près de 30% des cambriolages sont perpétrés sans effraction, rappelle Didier Froidevaux, chef du service des études stratégiques de la police cantonale. De bons réflexes peuvent diminuer ce chiffre.» Outre des campagnes de sensibilisation adressées à l'ensemble de la population, les habitants membres du réseau seront des relais d'informations dans le voisinage.

A la fin de la présentation, les Vernolians ont transmis leurs remarques et questions aux autorités. Plusieurs intervenants ont ainsi fait part de leur traumatisme suite à un cambriolage et pointé le manque d'écoute dans ces moments.

A l’initiative du projet de Police-Population, les conseillers municipaux et députés UDC Christina Meissner et MCG Thierry Cerutti affichaient leur satisfaction: «Mission accomplie. Le projet présenté correspond à ce que nous avions proposé.» Le concept finalisé de «GE veille» devrait être présenté à la mi-décembre. (TDG)

Créé: 28.11.2012, 02h10

Articles en relation

PoPul: à Vernier, la communication bat de l'aile

Sécurité A quelques jours de la soirée d'information très attendue sur le projet Police-Population, les Verniolans sont inquiets: ils n'ont encore reçu aucune invitation. Plus...

Projet PoPul: couac entre la police et Vernier

Sécurité Le Département de la sécurité omet d'informer officiellement la commune de Vernier d'un projet Police-Population commun à tester prochainement. Plus...

Vernier pourrait tester le concept vaudois Police-Population

Sécurité publique Ulcérés par une «vague infernale de cambriolages» cet été, des habitants disent avoir convaincu Pierre Maudet. Premières mesures en novembre? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Sortie du livre 'Sodoma, enquête au coeur du Vatican'
Plus...