Passer au contenu principal

Ces camions qui broient des données confidentielles

La PME genevoise Katana s’est spécialisée dans la destruction de matériel digital. Le marché est en plein boom.

Les deux cofondateurs de la société Katana, basée à Satigny, Yarom Ophir (à droite) et Siddik Apaydin.
Les deux cofondateurs de la société Katana, basée à Satigny, Yarom Ophir (à droite) et Siddik Apaydin.
Lucien Fortunati

Les habitants du Quartier des banques les connaissent bien, ces camions gris ornés de deux traits orange. En général, ils sont posés le long de la route, un moteur allumé à l’arrière, et broient du papier, des radios, et de plus en plus du matériel informatique.

Au total, une flotte de quinze véhicules sillonne le canton, mais également le pays, de Zurich aux vallées les plus reculées des Grisons. En réalité, ils vont toujours plus loin. Un camion de Katana France détruit des documents confidentiels depuis deux semaines du côté de Paris. Et Katana Norvège, un joint-venture avec un groupe scandinave, vient de voir le jour à Oslo.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.