La victime est un Français décrit comme «très gentil»

Collonge-BelleriveConfinés une heure ce matin, les élèves de l'école primaire, toute proche du lieu du drame, ont été accueillis à 13h30. Avec un appui psychologique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Six heures après le nouveau drame meurtrier qui endeuille et bouleverse la population de Collonge-Bellerive, le Ministère public a publié un bref communiqué. On y apprend que l'homme, tué d'un ou de deux coups de feu, ce mardi peu avant 10h30, chemin du Grand-Clos à Collonge-Bellerive, était un ressortissant Français né en 1942. L'auteure présumée de l'homicide est en fuite. La police met des moyens importants pour retrouver sa trace. La meurtrière connaissait sa victime, précise le Ministère public qui ne dit rien de la nature de leurs relations.

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire, sous la direction de la procureure Judith Levy Owczarczak. Les causes et les circonstances de cet homicide sont pour l'heure inconnues.

De nombreux policiers étaient encore sur place dans l'après-midi. Ils recueillaient des indices afin d'affiner le portait du meurtrier présumé.

«On est tous choqués», confie une voisine de la victime, décrite comme un homme d'âge mûr, «très gentil», qui vivait seul. «Il avait emménagé il y a un an environ dans cet immeuble fréquenté par de nombreuses personnes âgées.»

Ecoliers, parents et enseignants très affectés

Les élèves de l'école primaire toute proche qui avaient été confinés une heure dans leur classe, ont pu retrouver à 11h30 leurs parents accourus, inquiets et bouleversés. Les cours ont repris à 13h30. Enseignants et élèves disposent d'un appui psychologique. «L'école n'a pas été visée», a précisé sur place le porte-parole de la police.

Dans la matinée, la maire Francine de Planta et le conseiller administratif chargé de la sécurité Marcel Goehring se sont rendus sur les lieux. Francine de Planta a confirmé qu'on avait retrouvé une personne sans vie dans le parking du Grand-Clos. «Je ne peux pas donner plus de détails», a ajouté la magistrate se retranchant derrière l'enquête en cours.

Important dispositif de police

A 12h30, une partie de la police a commencé à réduire son dispositif. De nombreux agents sont encore sur place, notamment le groupe d'intervention. La route d'Hermance qui traverse le village a été rouverte à la circulation. Mais le parking du centre sportif et de l'école primaire est resté bouclé. Les forces de l'ordre ont dès la connaissance des faits sur le coup de 10h20 déployé un important dispositif, plusieurs voitures de police, une ambulance, un cardiomobile. On a vu des agents armés de mitraillettes et équipés de gilets pare-balles, d'autres cagoulés ont investi les lieux, ainsi que des inspecteurs de la police judiciaire.

Peu avant midi, un témoin a indiqué qu'«une femme aurait tué son mari dans un garage sis au chemin du Grand-Clos. La femme se serait enfuie et serait actuellement recherchée par les forces de police présentes sur place.» Le lien marital entre la victime et la meurtrière présumée n'est pas confirmé par la police.

Second meurtre depuis le début avril

Le tragique événement survient un peu plus d'un mois après un autre meurtre. Le 3 avril dernier, un homme né en 1973, originaire du Valais, avait tiré à deux reprises sur sa femme la blessant mortellement. Les faits s'étaient produits au premier étage d’une maison sise à la route d’Hermance, au centre d’une copropriété située derrière la banque Raiffeisen.

Créé: 19.05.2015, 15h58

Dossiers

Info Lecteur – Témoin de l’actu? Informez-nous!

Info Lecteur

Vous avez été témoin d’un événement sortant de l’ordinaire? Mieux: vous l’avez photographié ou filmé? N’hésitez pas et partagez-le avec tous les lecteurs de TDG.ch! Envoyez-nous vos informations par e-mail à info.lecteur@tdg.ch ou par MMS avec la mention "TDG PHOTO", photos ou vidéos au 8000(CHF 1.50 par MMS). Plus...

Articles en relation

Un père de famille tue son épouse à Collonge-Bellerive

Homicide Un homme, né en 1973, a tué vendredi en fin d'après-midi sa femme avec une arme à feu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Regula Rytz vise le siège d'Ignacio Cassis
Plus...