Le PLR va tenter jeudi un putsch sur le budget 2013

GRAND CONSEIL Les députés libéraux-radicaux demanderont jeudi un vote immédiat sur le budget pour le refuser sur-le-champ.

Pierre Weiss (PLR), participera à ce coup de force.

Pierre Weiss (PLR), participera à ce coup de force. Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un véritable coup de force que vont tenter demain les 31 élus libéraux et radicaux du Grand Conseil. Mécontentents du projet du budget 2013 du Conseil d’Etat, ils refusent d’attendre le débat budgétaire normal des 13 et 14 décembre. Ces élus souhaitent le traiter en urgence jeudi et trouver une majorité pour le refuser.

Annoncée sur le site Internet du «Temps», l’information est confirmée par Pierre Weiss. «Nous allons demander l’urgence demain en début de séance, explique le député libéral. Cela permettrait un vote sur le siège et un renvoi de sa copie au Conseil d’Etat. L’objectif est d’augmenter les moyens en faveur du Département de la sécurité de Pierre Maudet et de diminuer ceux des autres départements, à l’exception de celui des Finances.»

Selon le député, cette manœuvre inédite aurait l’avantage de donner le temps au gouvernement de façonner un nouveau budget 2013, et d’éviter ainsi les douzièmes provisoires en cas de refus du budget en décembre. Les douzièmes sont utilisés lorsque le Canton ou une commune ne dispose pas d’un budget approuvé. Ils sont calculés sur la base du budget de l’année précédente.

(TDG)

Créé: 10.10.2012, 17h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Barrière de röstis pour les initiatives alimentaires
Plus...