Passer au contenu principal

Plein de bonnes surprises aux Fêtes de Genève

La navette de la CGN et la scène urbaine sont finalement reconduites. Et la patrouille Breitling est de retour.

La patrouille Breitling assurera un spectacle aérien le samedi 12 août, juste avant le grand feu de cinquante minutes.
La patrouille Breitling assurera un spectacle aérien le samedi 12 août, juste avant le grand feu de cinquante minutes.
Georges Cabrera

Le programme des Fêtes de Genève, qui se tiendront du 3 au 13 août, se précise dans le bon sens, après les grandes lignes déjà dévoilées (notre édition du 19 mai). Des prestations que l’on croyait sacrifiées ont finalement été sauvées.

C’est le cas de la navette CGN gratuite qui permettait de faire une boucle entre Rives droite et gauche. Comment les organisateurs ont-ils réussi à financer ce service onéreux? «Grâce à une petite réduction d’horaires et un grand coup de main de la CGN, qui nous aide à prendre en charge une partie du coût grâce à des contrats d’échange», précise Christian Kupferschmid, le nouveau directeur de la manifestation.

De même, la scène Urban Summer, grand succès de l’an dernier dédié aux musiques et danses urbaines, s’est in fine trouvé une place sur la Rive droite à force de jouer des coudes.

Dans la catégorie grand retour, on trouve la patrouille Breitling, qui assurera un spectacle aérien le samedi 12 août, juste avant le grand feu de cinquante minutes (et non quarante-cinq comme annoncé précédemment).

La programmation des neuf scènes musicales est extrêmement riche. On retient entre autres la venue du groupe de pop rock français Superbus le jeudi 3 août à 21 h sur la scène Le Dock.

La scène Cirrus, orientée vers les musiques électroniques, a dévoilé un partenariat avec le festival Electron. «Cette année, la programmation sera beaucoup plus internationale», promet Sivan Karabulut, son programmateur.

La scène Casa latina – qui retrouve un emplacement plus ombragé au Jardin anglais après avoir souffert du soleil l’an dernier – offrira un coup de cœur assurément subjectif de la rédaction avec le le 6 août à 22 h.

Hier en conférence de presse, Alain Morisod a fait une brève apparition pour vanter son bal du samedi 5 août, présenté par les organisateurs comme destiné à un public un peu plus âgé: «Je vous promets que j’emballe tout le monde, toutes générations confondues!»

Enfin, la coordinatrice Laetitia Lambert n’a eu de cesse de louer les animations pour les plus petits. «C’est la première fois qu’on a un véritable espace enfants, avec Festijeux. Ils ont des jeux en bois formidables, de genre neutre.»

La grande roue, en cours de montage, sera inaugurée le 29 juin. Les organisateurs promettent d’autres surprises qui seront confirmées dans les jours qui viennent.

Le programme complet surwww.fetesdegeneve.ch

Link

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.