Passer au contenu principal

Plan-les-Ouates suivra ses jeunes pendant six nuits

Le projet «Nuit vivante» veut inciter les groupes de jeunes qui se réunissent dehors le soir à maintenir les lieux propres

«Il n’y a rien de répressif dans cette démarche», tient à souligner le maire, Xavier Magnin.
«Il n’y a rien de répressif dans cette démarche», tient à souligner le maire, Xavier Magnin.
Pierre Albouy

Plan-les-Ouates en a marre des groupes de jeunes qui souillent le territoire communal le soir. La Commune a donc décidé de prendre des mesures. Durant six nuits entre le 17 mai et le 24 juin, une équipe d’une dizaine de personnes composée notamment de travailleurs sociaux hors murs et d’agents de la police municipale ira à la rencontre de ces habitants pour les sensibiliser au respect des lieux et du voisinage. Ce projet, intitulé «Nuit vivante», est une première à Plan-les-Ouates.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.