Passer au contenu principal

Le plan qui peut débloquer le trafic à Genève

La «Tribune de Genève» s'est procuré deux documents qui montrent qu'un consensus émerge au parlement entre partisans et adversaires de la voiture en ville.

La place Neuve ferait partie de l'hyper centre protégé.
La place Neuve ferait partie de l'hyper centre protégé.
PASCAL FRAUTSCHI

La ville pourrait bientôt devenir un milieu moins accueillant, mais plus fluide, pour les véhicules motorisés. Les automobilistes peuvent s’attendre à devoir patienter à certains feux et à freiner leurs élans en plein centre, tandis que les scootéristes pourraient bientôt devoir payer pour stationner au pied de la Vieille-Ville. Ce sont quelques mesures d’un plan, fruit d’une réflexion partagée par tous les partis. Leur but? Décongestionner le trafic à Genève.Lire l'interview de Daniel Zaugg: «Depuis vingt ans, c’est le premier consensus»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.