Passer au contenu principal

La plage des Eaux-Vives est déjà un vrai dépotoir

Les baigneurs matinaux ne peuvent que constater, avec regret, le nombre de détritus laissés par des fêtards.

Au petit matin, les bouteilles, gobelets et restes de repas accueillent les premiers promeneurs et les nettoyeurs.
Au petit matin, les bouteilles, gobelets et restes de repas accueillent les premiers promeneurs et les nettoyeurs.
JPT/20 Minutes

Bouteilles en verre, gobelets, canettes, capsules de bière, mégots. Aux Eaux-Vives, mercredi vers 7 h, le constat est accablant: la plage s’est transformée en dépotoir, cinq jours seulement après son ouverture au public. Sur les réseaux sociaux, les internautes s’insurgent par milliers en voyant le résultat en photo. «C’est immonde. Je suis très en colère. J’annonce que si j’en vois un salir cette plage, je le mords», écrit Barbara en commentaire. «C’était tellement prévisible! Et après les gens se plaignent qu’il y a rien à Genève…» ajoute Cedrik.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.