La plage des Eaux-Vives est déjà un vrai dépotoir

GenèveLes baigneurs matinaux ne peuvent que constater, avec regret, le nombre de détritus laissés par des fêtards.

Au petit matin, les bouteilles, gobelets et restes de repas accueillent les premiers promeneurs et les nettoyeurs.

Au petit matin, les bouteilles, gobelets et restes de repas accueillent les premiers promeneurs et les nettoyeurs. Image: JPT/20 Minutes

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bouteilles en verre, gobelets, canettes, capsules de bière, mégots. Aux Eaux-Vives, mercredi vers 7 h, le constat est accablant: la plage s’est transformée en dépotoir, cinq jours seulement après son ouverture au public. Sur les réseaux sociaux, les internautes s’insurgent par milliers en voyant le résultat en photo. «C’est immonde. Je suis très en colère. J’annonce que si j’en vois un salir cette plage, je le mords», écrit Barbara en commentaire. «C’était tellement prévisible! Et après les gens se plaignent qu’il y a rien à Genève…» ajoute Cedrik.

Les principaux responsables seraient des personnes alcoolisées qui transforment la plage en décharge publique durant les soirs de canicule ou encore la nuit. Et pourtant, les poubelles sont bel et bien présentes à l’entrée du lieu de plaisance. Au sol, on devine encore un message, excédé, laissé à la craie, avec une flèche dessinée montrant le chemin vers les containers: «Jetez vos déchets ici. 1 mégot pollue 500 litres d’eau. Soyez responsables, merde quoi!»

Deux heures de nettoyage intensif

Mais qui est en charge de nettoyer les bords de l’eau afin de garantir la propreté du lieu? Pour la Ville, la police cantonale est responsable de la gestion des équipes de nettoyage. Mais selon les forces de l’ordre, il s’agit du Service de la voirie. Et d’après ce dernier, il faudrait contacter le Département du territoire (DT). Dur de déterminer une autorité compétente pour éviter de tels dégâts occasionnés par des fêtards peu soucieux de l’environnement.

En réalité, durant la phase de travaux, la responsabilité revient à la Capitainerie, qui fait partie du DT. Elle organise, pour un coût total s’élevant, pour les trois premiers mois d’ouverture, à 150 000 francs, le nettoyage de la plage publique. Plusieurs mandataires travaillent en relais. Le lundi, le jeudi et le dimanche, une équipe de travailleurs de l’Orangerie (association spécialisée dans la réinsertion professionnelle de personnes précarisées) œuvre sur les lieux dès 6 h 30, à l’aide de pinces, de balais et d’une souffleuse, pour rendre la grève et la promenade de 400 mètres propres. «Il nous faut en tout cas deux heures et deux passages pour ramasser tous les déchets, explique Franck Kuenzi, coresponsable du secteur voirie de l’association. Dès l’ouverture de la partie gazon, le 13 juillet, cela nous prendra sûrement le double de temps!»

La société de nettoyage Prop intervient, elle, à la place de l’Orangerie, tous les mardis et vendredis, à l’aide d’une balayeuse. Autrement dit: elle nettoie mécaniquement la promenade bétonnée. Mais c’est la propreté de la partie baignade – composée de galets entre lesquels se glissent les mégots et les débris de verre – qui inquiète particulièrement les usagers. Cette propreté-là n’est pas assurée.

Tous les jours, dès 8 h 30, deux personnes en charge des triporteurs servant de la nourriture et des boissons locales ramassent le gros des détritus visibles.

Une minorité incivile

François Beetschen, responsable des infrastructures portuaires, insiste: «Plus de 95% des usagers respectent parfaitement les lieux. Seule une minorité cause des incivilités entre minuit et 5 h. De 9 h à minuit, la plage est propre. Nous sommes dans une phase d’observation, si nous constatons trop d’insalubrités, nous demanderons aux nettoyeurs d’effectuer un passage supplémentaire.» L’ajout de petites poubelles réclamées par certains baigneurs n’est pas prévu, mais un point de récolte de déchets additionnel sera à disposition des usagers du côté du port, une fois celui-ci terminée, en 2020.

Les Bains des Pâquis connaissent bien le problème des déchets sauvagement abandonnés. «Nous avons eu trop de blessures à cause de bouteilles en verre cassées dans l’eau», explique Fausto Pluchinotta, président de l’Association des usagers des Bains des Pâquis. Conséquence: les Bains sont fermés au public à partir de minuit, et ce depuis plusieurs années.

François Beetschen se veut optimiste: «Nous voulons avoir confiance dans les citoyens et pouvoir garder cet espace ouvert au public en tout temps.» Une demande a toutefois été adressée à la police pour intensifier ses rondes durant la nuit.

Créé: 28.06.2019, 09h36

Articles en relation

Les Genevois ont testé et déjà adopté leur plage

Détente Les baigneurs et les amateurs de soleil sont venus en masse ce week-end tester la plage des Eaux-Vives. Examen réussi. Plus...

Vidéo: la nouvelle plage des Eaux-Vives vue du ciel

Genève Les politiques ont inauguré vendredi le nouvel espace de baignade. Ouverture au grand public ce samedi matin. Plus...

La plage des Eaux-Vives est prête à vivre son tout premier été

Balnéaire Bien qu’inachevé, le nouveau site de détente et de baignade s’ouvrira au public du samedi 22 juin au 29 septembre. Première visite des lieux et rappel des règles. Plus...

Quid de l'amende salée?

Le règlement de la plage des Eaux-Vives est pourtant clair: «Il est interdit de souiller la plage, le lac et le secteur de renaturation et d’y jeter ou abandonner tout déchet, y compris les mégots de cigarette et gommes à mâcher.» Il y a bien quatre «Anges» mandatés pour sensibiliser la population au respect du lieu, de 11 h à 20 h tous les jours, jusqu’au 28 juillet, mais ils n’ont pas de pouvoir contraignant.

Il revient à la police cantonale et à la police municipale d’intervenir. Une amende pend au nez des usagers laissant des déchets. Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police cantonale, précise que son montant est en cours d’évaluation par le service des contraventions.

L.F.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...