Passer au contenu principal

«Pierre Maudet n'est pas très crédible»

Des élus de gauche, mais aussi du PLR, fustigent la rupture de collégialité. D'autres la soutiennent sur le fond. L'Exécutif ne commente pas.

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet, le 20 septembre 2019.
Le conseiller d'Etat Pierre Maudet, le 20 septembre 2019.
Georges Cabrera

Silence radio au Conseil d'Etat. Après les vives critiques de Pierre Maudet sur le projet de budget, ni son président Antonio Hodgers, ni sa ministre des finances Nathalie Fontanet, PLR elle aussi, ne souhaitent s'exprimer, font-ils savoir cet après-midi par l'intermédiaire de leurs porte-paroles.

Ébranlé par l'affaire Maudet, mis à mal par les mauvaises relations entre certains de ses membres, le Conseil d'Etat va devoir vivre désormais avec une rupture de collégialité. Dans une interview accordée ce samedi à la «Tribune de Genève», Pierre Maudet déclare qu'il «ne peut soutenir» le budget 2020, présenté jeudi et déficitaire de 589,7 millions de francs. Il dénonce l'augmentation «disproportionnée» du nombre de postes au sein de l'Etat et l'absence de mesures structurelles, y voyant une «fuite en avant».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.