Passer au contenu principal

Pierre Maudet: la stratégie du silence

Pas un mot du président du Conseil d’État en public depuis des jours. Un suspense vécu plus ou moins bien.

Lucien Fortunati

La République est comme à l’arrêt. Si tout le monde se perd en conjectures sur les devoirs de Pierre Maudet, si les mots démission, présidence, dicastère sont sur toutes les bouches, que ce soit à la négative ou à l’affirmative, aucune véritable communication officielle n’arrive du gouvernement. La date du 20 septembre est évoquée pour que le Grand Conseil se saisisse de la demande de levée d’immunité émise par le Ministère public. Une éternité, d’autant que la sous-commission chargée d’examiner le voyage du conseiller d’État à Abu Dhabi a annoncé suspendre ses travaux jusqu’à cette date.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.