Passer au contenu principal

Pour Pierre Maudet, la prison des Dardelles est une nécessité

L’office cantonal de la détention a présenté ce vendredi ses projets à long terme.

Un couloir de la Brenaz. L’établissement, situé à côté de Champ-Dollon, a été agrandi pour accueillir 168 détenus et fonctionnera en exploitation complète dès juillet. 450 places supplémentaires sont prévues aux Dardelles.
Un couloir de la Brenaz. L’établissement, situé à côté de Champ-Dollon, a été agrandi pour accueillir 168 détenus et fonctionnera en exploitation complète dès juillet. 450 places supplémentaires sont prévues aux Dardelles.
Georges Cabrera

Le canton de Genève doit se lancer dans la construction de la prison des Dardelles, dans le secteur de Champ-Dollon. Cet établissement de 450 places, remis en question par des élus de gauche, est une nécessité, a répété vendredi le conseiller d'Etat Pierre Maudet.

Le responsable du département de la sécurité et de l'économie (DSE) a rappelé que cette prison, faite pour accueillir des détenus en exécution de peine, aura l'avantage de mettre fin à la surpopulation chronique de Champ-Dollon, et dans le même temps aux conditions de détention jugées illicites.

Ouverture du chantier en 2018

L'établissement, dont la construction doit démarrer en 2018, permettra aussi au canton de Genève de remplir ses engagements concordataires et d'offrir des conditions de détention dignes. L'opération sera aussi financièrement intéressante, la situation actuelle engendrant des surcoûts non négligeables.

Sur le plan de la politique pénitentiaire, Genève est sur plusieurs fronts. Faisant le bilan de l'année écoulée, Pierre Maudet a rappelé le déploiement progressif de Curabilis, la prison destinée aux détenus souffrant de troubles psychiques. La mise en service de la quatrième unité de mesures devrait se faire d'ici l'automne.

L'établissement de la Brenaz, à côté de Champ-Dollon, a été agrandi et dispose de 100 places de détention supplémentaires. La prison de 168 places fonctionnera en exploitation complète dès juillet. La capacité de la prison de Champ-Dollon a été, de son côté, augmentée de 14 places. L'unité cellulaire hospitalière a été rénovée.

Nouvelles recrues recherchées

L'an dernier, 77 stagiaires gardiens de prison ont été recrutés et formés lors de quatre écoles. Une nouvelle session vient de débuter et une autre école est prévue à l'automne prochain, a fait savoir le DSE. La promotion du métier sera faite sur des stands en ville, dans une perspective de recrutement.

En 2015, le nombre de détenus incarcérés à Genève s'est établi en moyenne à 855, hors mineurs et détention administrative. La part des détenus en exécution de peine qui étaient dépourvus de titre de séjour s'élevait à 68,6%. Environ 4 personnes sur 10 condamnées en 2015 et incarcérées avaient déjà passé au moins une fois par la case prison.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.