Pierre Maudet: «La Pâquerette était une sorte de bulle»

Meurtre d'AdelineLe principe de la réinsertion et des sorties de détenus n’est pas remis en cause, mais son application doit être remise à plat, estime le magistrat.

«La situation a dérivé», estime le conseiller d’Etat, qui a repris mercredi la responsabilité totale du centre de sociothérapie.

«La situation a dérivé», estime le conseiller d’Etat, qui a repris mercredi la responsabilité totale du centre de sociothérapie. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une semaine après la brève prise de parole des autorités à la suite de la mort d’Adeline tuée par un détenu, le chef du Département de la sécurité, Pierre Maudet, a enfin accepté de nous rencontrer, après de multiples demandes. Le centre de sociothérapie La Pâquerette, situé à Champ-Dollon, est désormais rattaché provisoirement à son département. Pierre-François Unger, resté ministre de tutelle de cette unité de soins jusqu’à mercredi, se mure dans le silence. Premier décryptage politique d’un drame qui éclabousse non seulement cette unité jusqu’à présent modèle, mais aussi le Service d’application des peines et mesures (Sapem), les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et bien sûr les politiques.

«Le silence était nécessaire dans le fatras de la récupération politique, dans l’expression de l’émotion de la population, des conjectures, des sollicitations médiatiques, explique Pierre Maudet, visiblement secoué. Il fallait aussi respecter le temps du recueillement. Et puis, on ne gouverne pas à chaud, sous l’émotion.»

Au-delà du geste atroce de Fabrice A., on s’interroge sur les éléments constitutifs du drame. Est-il normal de laisser partir une femme seule avec un violeur récidiviste? «C’est évidemment la question que tout le monde se pose en boucle, moi le premier. Même si elle était une professionnelle expérimentée, cela apparaît aller totalement à l’encontre du bon sens, estime le magistrat. Beaucoup d’éléments dans cette affaire laissent à penser que le bon sens a manqué, ce qui me choque.»

Des dysfonctionnements

Confirme-t-il le fait que Fabrice A. a pu planifier sa fuite sur Internet et commander un couteau depuis la prison? «Si c’est avéré, je trouve cela complètement surréaliste. J’ai le sentiment qu’il n’y a aucun hasard dans cette affaire», lâche-t-il, avant de rappeler l’interdiction de s’exprimer sur l’enquête pénale en cours.

Il fait son autocritique

A-t-on été trop naïf? Il marque une pause avant de répondre. «L’Etat dans son ensemble doit rendre des comptes. Je m’interroge sur le fait que de tels drames puissent se produire alors que l’on a notamment une Commission des visiteurs qui depuis des années réalise des audits au niveau pénitentiaire, ou que les HUG s’appuient sur des experts. Et je m’interroge aussi sur notre justice qui a initialement condamné ce violeur à 18 mois avec sursis, alors que la justice française lui a infligé 15 ans de prison dans une autre affaire. La Pâquerette et le Sapem sont aussi directement concernés.

L’enquête dira sans doute s’il y a dilution des responsabilités, problème de cloisonnement.» Et qu’en est-il de son autocritique? Suite aux affaires liées aux régimes de sorties dans d’autres cantons, Pierre Maudet a-t-il donné des ordres pour revoir les procédures à Genève? «Oui, mais je ne suis peut-être pas allé assez loin et assez vite dans le suivi. Suite à l’affaire Marie, j’ai par exemple donné des consignes pour durcir l’accès aux bracelets électroniques. Il faut savoir que le Sapem est totalement sous-doté car le nombre de dossiers a explosé. J’ai demandé des moyens pour augmenter les effectifs, et les ai obtenus, mais avec retard, le budget de l’Etat n’ayant été voté qu’en avril.»

Quelles erreurs ont été commises selon sa première analyse?

Développements dans nos éditions imprimée, électronique et iPad.

Créé: 19.09.2013, 22h27

Articles en relation

Marche noire contre la mort d’Adeline, de Marie et de Lucie

DEUIL A Genève, les députés observent une minute de silence. Samedi, à Lausanne, il s'agira de dénoncer un système judiciaire qui dysfonctionne. Plus...

Sorties de détenus dangereux: La Pâquerette n'a pas de protocole de sécurité

Meurtre d’Adeline Le manège n’a pas reçu de marche à suivre de La Pâquerette pour signaler un problème. Plus...

Meurtre d'Adeline: le Conseil d'Etat tient à Bernard Ziegler

Canton de Genève Le MCG et l'UDC avaient contesté le choix de l'ancien conseiller d'Etat socialiste. La Pâquerette est placé provisoirement sous l'autorité de Pierre Maudet. Plus...

Fabrice A. a souhaité son transfèrement rapide en Suisse

Meurtre d'Adeline Le violeur fugitif franco-suisse a été placé en détention de 40 jours en Pologne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.