«Pierre Maudet doit lever tous les doutes»

PolémiqueDes politiques estiment que le magistrat aurait dû les informer de l’existence d’une procédure.

Le magistrat n’a pas avisé tous ses collègues de la procédure concernant son voyage, mais en avait informé le président.

Le magistrat n’a pas avisé tous ses collègues de la procédure concernant son voyage, mais en avait informé le président. Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est devenu un problème politique. L’affaire du voyage luxueux de Pierre Maudet à Abu Dhabi, effectué en 2015, suscite le malaise au sein même du Conseil d’État et fait bondir des présidents de partis qui réclament des explications au chef de la Sécurité et de l’Économie concernant le paiement du séjour. Ses propos contradictoires et flous depuis plusieurs jours surprennent. Et à la suite de nos révélations, mardi, sur l’existence d’une enquête pénale (lire ci-contre), certains ne comprennent pas pourquoi le magistrat a omis d’en parler.


Lire aussi l'éditorial: Maudet pris à son propre piège


Pierre Maudet n’a pas informé tous ses collègues de cette procédure ouverte contre inconnu. Selon nos informations. Autant dire que la séance gouvernementale de ce mercredi, consacrée à la répartition des départements, se complique et risque d’être tendue. Le président François Longchamp, lui, avait été informé, a-t-on appris. Pierre Maudet lui avait remis «tous les documents écrits» relatifs à la demande de renseignements du Ministère public, «à réception de ceux-ci, soit le 8 novembre 2017», selon la cheffe de communication du département présidentiel. «Il l’a également, par la suite, nanti des réponses écrites apportées, et ce simultanément à leur envoi. Dès lors qu’aucune procédure judiciaire n’était ni n’a été ouverte contre lui, le président en a pris acte et a prié M. Pierre Maudet de l’informer des éventuelles suites, si suite il y avait.»

Le volet pénal du dossier, Pierre Maudet n’en a pas fait mention lundi devant la Commission de contrôle de gestion, qui l’a entendu à sa demande. Et c’est bien ce qui fâche Bertrand Buchs, président du PDC. «Pourquoi n’a-t-il pas dit aux députés qu’une procédure était ouverte et qu’il avait dû fournir des renseignements? Il vaut mieux livrer tout de suite les choses plutôt qu’on les apprenne par petits bouts. J’attends qu’il mette tout sur la table.» Le magistrat a reconnu s’être fait payer en partie son voyage par un ami d’un ami. Et comme il n’a pas pu régler la facture, il assure avoir reversé une certaine somme à de bonnes œuvres. Pas suffisant pour le président des Verts, Nicolas Walder, qui espère que «Pierre Maudet lève rapidement tous les doutes pour rassurer les politiques et la population».

Plus ferme, Carole-Anne Kast, présidente du Parti socialiste, réagit: «Même s’il dit qu’il était de bonne foi et s’est fait piéger, il faut que l’on sache qui a payé. Ce n’est pas parce que cet avantage n’a pas influencé le magistrat et son directeur de cabinet que la démarche ne relève pas d’une intention d’influencer.»

Sur l’ensemble des présidents de partis consultés, seul le PLR Alexandre de Senarclens prend la défense de Pierre Maudet. «Il a été transparent sur ce voyage. Il a demandé à être entendu par la Commission de contrôle de gestion et a répondu aux questions des médias. Dans un sens, il est positif que le Ministère public mène son enquête, ce qui permettra de lever tout soupçon.»

Dans le microcosme politique, il se murmure que la présidence assurée jusqu’ici à Pierre Maudet pourrait être remise en cause. (TDG)

Créé: 16.05.2018, 07h18

Procédure ouverte contre inconnu

Une procédure a bien été ouverte par le Ministère public, a-t-il confirmé hier dans un communiqué, à la suite de nos révélations. Le Parquet a été saisi le 21 août 2017 d’un rapport de police émanant de la brigade financière, qui faisait état de soupçons visant le conseiller d’État Pierre Maudet et son directeur de cabinet, en relation avec un voyage entrepris en novembre 2015 par les précités, ainsi que par la famille du conseiller d’État, à Abu Dhabi. Une procédure a été ouverte contre inconnu, du chef d’acceptation d’un avantage. Vu la sensibilité du dossier, celui-ci revient au procureur général Olivier Jornot ainsi qu’à deux premiers procureurs, Yves Bertossa et Stéphane Grodecki. Des actes d’enquête ont été entrepris et d’autres sont en cours. À ce stade, les deux personnes concernées revêtent le statut de personnes appelées à donner des renseignements, l’état actuel de la procédure ne permettant pas de fonder un soupçon de commission d’une infraction pénale, détaille le Ministère public. S.R.

Articles en relation

Voyage de Pierre Maudet: une enquête est en cours

Politique Le dossier se trouve au Ministère public. Le conseiller d’État a reconnu lundi que son voyage à Abu Dhabi avait été payé par un tiers. Plus...

Pierre Maudet reconnaît le paiement de son voyage par un tiers

Politique Le chef de la Sécurité et de l’Economie a été entendu à sa demande ce lundi par la Commission de contrôle de gestion. Plus...

Mais qui a payé le voyage de Pierre Maudet?

Politique Le magistrat se contredit dans ses explications au sujet de son voyage réalisé à Abu Dhabi en 2015. Plus...

L’intrigant voyage de Pierre Maudet à Abu Dhabi

Politique Une escapade du magistrat aux Émirats arabe unis, réalisée à titre privé, a pris un caractère officiel. Il peine à dire qui a payé quoi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.