Passer au contenu principal

Pierre Jenni se présente en indépendant au Conseil d’Etat

Le président de la société Taxiphone a fait de la mobilité son cheval de bataille.

Pierre Jenni, le président de la SCCIT (Société coopérative de concessionnaires indépendants de taxis) se lance dans la course au Conseil d'Etat en indépendant.
Pierre Jenni, le président de la SCCIT (Société coopérative de concessionnaires indépendants de taxis) se lance dans la course au Conseil d'Etat en indépendant.
Christian Bozon/Tamedia

Pierre Jenni, le président de la société Taxiphone se lance dans la course à l’Exécutif cantonal. Seul. Démarrage de campagne en catimini, même si son blog, hébergé par la Tribune de Genève, annonce la couleur: «Pierre Jenni, candidat indépendant au Conseil d’Etat.»

Âgé de 56 ans, grand voyageur et père d’une fille, il s’est fait un nom sur la thématique de la mobilité. Chauffeur de taxi, il a repris l’entreprise de son père, Hermann, un ancien député au Grand Conseil genevois et candidat au Conseil d’Etat en 1980 sous la bannière de Vigilance.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.