Passer au contenu principal

En pharmacie, les fioles de désinfectant se vendent parfois à prix d’or

La pénurie de gel hydroalcoolique fait courir les Genevois d’une pharmacie à l’autre. Mais mieux vaut comparer les prix.

La course au désinfectant s’avère parfois compliquée.
La course au désinfectant s’avère parfois compliquée.
Lucien Fortunati

Les flacons de gel désinfectant, ce produit désormais très prisé des Genevois, se vendent-ils à un prix surfait dans certaines pharmacies genevoises? Ces derniers jours, des clients courroucés ont signalé à la «Tribune de Genève» ce qu’ils dénoncent comme des abus. Selon notre petite enquête, réalisée auprès d’une vingtaine d’enseignes, des grandes chaînes aux pharmaciens indépendants, les prix peuvent en tout cas varier fortement: du simple au… sextuple!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.