Passer au contenu principal

Le peuple décidera de l’avenir du Petit-Saconnex

Le référendum cantonal contre le projet de densification au Petit-Saconnex a abouti hier.

Chemin des Genêts, 16 au Petit-Saconnex. Une maison classée à l'inventaire cantonal est en train d'être démolie. Image d'illustration.
Chemin des Genêts, 16 au Petit-Saconnex. Une maison classée à l'inventaire cantonal est en train d'être démolie. Image d'illustration.
Laurent Guiraud

6774 personnes ont signé le référendum cantonal qui s’élève contre la construction d’immeubles pour deux cents logements dans la zone villas du Petit-Saconnex. La récolte, qui devait au minimum rassembler 5300 paraphes, a été effectuée en quarante jours. «Vingt-cinq jours nets, si on déduit les vacances de février et les week-ends», précise fièrement une membre du comité référendaire. «Cela montre qu’il y a une nouvelle prise de conscience chez les Genevois, abonde Jean Hertzschuch, dont le mouvement Sauvegarde Genève, qu’il a cofondé il y a deux ans, connaît un franc succès. On veut désormais un développement non plus quantitatif mais qualitatif.» Les habitants de ce qu’ils nomment «le dernier village en ville de Genève» évoquent la biodiversité et le patrimoine de leur quartier, qui compte de nombreux jardins, vieux arbres et anciennes bâtisses. Ils parlent de cent arbres déjà coupés et de six chantiers en cours.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.