Passer au contenu principal

Le Petit Poucet genevois n'a pas peur de La Poste

Seuls 8,8% des citoyens du Canton ont demandé à voter toujours par Internet. Vaud testera la solution genevoise début 2018. La Poste lorgne le marché avec le leader mondial de l'e-voting.

La chancelière de l'Etat de Genève Anja Wyden Guelpa ne manque pas une occasion de faire la promotion de l'e-voting genevois. Le vice-chancelier Christophe Genoud aussi.
La chancelière de l'Etat de Genève Anja Wyden Guelpa ne manque pas une occasion de faire la promotion de l'e-voting genevois. Le vice-chancelier Christophe Genoud aussi.
Laurent Guiraud (Archives)

918 + 12'485 + 6999 font 20'402. 20'402, c'est le nombre d'électrices et électeurs genevois qui ont basculé volontairement dans le vote par Internet. Chacun pouvait s'inscrire lors du scrutin du 25 septembre dernier, via le site e-demarches, en cochant la carte d'électeurs ou encore en cochant la case idoine sur le site e-voting. Ces 20'402 e-citoyens représentent moins de 8,8% du corps électoral du canton sans compter les 23'300 Suisses de l'étranger qui peuvent déjà tous voter par Internet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.