Passer au contenu principal

Ce que pèsent les chiens sur les finances publiques

Les 2 millions rapportés par l’impôt ne couvrent pas les frais des canidés genevois.

Les canidés représentent un coût important pour les communes.
Les canidés représentent un coût important pour les communes.

Lâcher le mot chien dans une discussion, quel que soit le milieu, c’est la garantie d’un débat passionné. Et à trois semaines de la votation sur l’abolition de l’impôt sur les canidés, ce n’est plus de la passion, mais de la rage qui oppose les deux clans.

Les défenseurs de l’abolition accusent cette taxe d’être «discriminatoire et antisociale», car le chien est le seul animal à être taxé et il joue un vrai rôle relationnel, notamment auprès des personnes âgées. Au niveau purement financier, ils estiment que la gestion des canidés fait partie des tâches régaliennes de l’État.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.