Passer au contenu principal

Des personnes sourdes s'estiment pénalisées dans l'accès aux soins

Un étudiant en médecine a relevé les difficultés auxquelles sont confrontés les patients sourds et les professionnels de la santé

Valentin Marti, étudiant en 6eme de médecine à Genève, présente ce mercredi soir son mémoire relevant les difficultés rencontrées par les patients sourds.
Valentin Marti, étudiant en 6eme de médecine à Genève, présente ce mercredi soir son mémoire relevant les difficultés rencontrées par les patients sourds.
Valentin Marti

Aller chez le médecin avec son mari et devoir se faire traduire ses problèmes sexuels par sa fille… C’est une scène du film La famille Bélier, mais c’est aussi une réalité pour de nombreuses personnes sourdes. Un rendez-vous chez le docteur ou à l’hôpital peut s’avérer très compliqué pour le patient comme pour le soignant. Il existe certes des interprètes mais ils sont une trentaine pour toute la Suisse romande… alors qu’il y a environ 2000 sourds dans cette région. Valentin Marti, étudiant genevois en médecine, a réalisé son mémoire sur cette thématique et le présente mercredi soir (voir ci-dessous) lors d’une conférence. Dans son travail «Patients sourds: barrières et stratégies de communication aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG)», il a mené des entretiens avec sept sourds, douze professionnels de la santé et six interprètes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.