Passer au contenu principal

«Les personnes âgées ne sont pas un risque»

Le Conseil suisse des aînés réagit dans le cadre du Covid-19. Il constate une stigmatisation des plus de 65 ans.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
CHANTAL DERVEY

Les seniors en ont marre d'être montrés du doigt et des discours paternalistes des autorités. «Je préfère attraper le coronavirus que l'on me dicte ce que je dois faire», déclarait ainsi récemment l'un d'entre eux dans nos colonnes. Lorsque les personnes âgées font leurs courses ou une promenade, elles sont souvent prises à partie, tacitement ou verbalement. Accusées de représenter un risque, elles devraient rester à la maison, estiment quantité de gens. «Cela génère la crainte qu'elles pourraient être un danger pour autrui, observe le Conseil suisse des aînés. Or, le terme «risque» est inversé: prendre un risque signifie s’exposer à un danger. Cette inversion de sa signification et de sa portée est stigmatisante.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.