Passer au contenu principal

«On veut une patinoire à Genève le plus vite possible»

Thierry Apothéloz, conseiller d’État chargé des Sports, se bat pour que le projet du Trèfle-Blanc se réalise, même avant 2028.

Thierry Apothéloz (à gauche), conseiller d’État chargé des Sports, ici en compagnie de Laurent Strawson, président de Ge/Servette, travaille de concert avec le club genevois pour faire avancer le projet de nouvelle patinoire.
Thierry Apothéloz (à gauche), conseiller d’État chargé des Sports, ici en compagnie de Laurent Strawson, président de Ge/Servette, travaille de concert avec le club genevois pour faire avancer le projet de nouvelle patinoire.
Eric Lafargue

À l’époque, c’était du côté des Charmilles, dans ce stade mythique du club de son enfance, qu’il vibrait. C’était en compagnie de son père. Ce dernier n’est plus là depuis janvier 2018 pour voir où cette affiliation émotive avec le Servette FC l’a conduit. Il serait si fier de savoir aujourd’hui que son fiston, Thierry Apothéloz, est devenu, à Genève, conseiller d’État chargé des Sports. Que c’est lui et son département qui sont chargés, notamment, de mener à bien le projet de la patinoire du Trèfle-Blanc, ce serpent de mer. Le magistrat genevois se trouvait vendredi soir dans la loge présidentielle, à côté du président du club, Laurent Strawson, et des membres du conseil d’administration de Ge/Servette. On l’a rencontré avant qu’il ne s’envole avec ces Aigles qui ont fait trembler les Vernets...

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.