Cet été, le Passeport Vacances inclura le déjeuner

LoisirsPro Juventute proposera un accueil continu des enfants pour répondre à la demande des parents. De nouvelles activités sont par ailleurs proposées.

Le nouveau programme concocté par Pro Juventute cherche précisément à répondre aux demandes des parents, détaille la directrice de la Fondation Sophie Buchs.

Le nouveau programme concocté par Pro Juventute cherche précisément à répondre aux demandes des parents, détaille la directrice de la Fondation Sophie Buchs. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un vent nouveau souffle sur Pro Juventute Genève. La fondation a annoncé mardi étoffer son offre pour les familles dès ce printemps. Au programme: un Passeport Vacances enrichi, des «restos en famille», Un R de famille redynamisé et un nouveau cycle de rencontres-débats à destination des parents.

L’année passée, la fondation s’est vu confier l’organisation du Passeport Vacances par le Département de l’instruction publique (DIP), avec la mission de moderniser cette offre estivale et la rendre plus attractive pour les familles. Le nouveau programme concocté par Pro Juventute cherche précisément à répondre aux demandes des parents, détaille la directrice de la fondation, Sophie Buchs.

Parmi les points noirs de l’ancien système: la pause de midi. «Pour certains parents, c’était compliqué de venir récupérer leur enfant au milieu de la journée», explique la directrice. Cet été, Pro Juventute proposera donc un repas facultatif au prix de 10 francs. «Des bénévoles se chargeront d’aller chercher puis de ramener les enfants entre leur activité et le lieu du repas», précise Sophie Buchs. Le prix du Passeport Vacances – 60 francs pour deux semaines –, l’âge des participants – entre 10 et 15 ans – et le mois d’activité, soit juillet, seront, eux, maintenus.

Les activités, parlons-en. Parmi les nouveautés proposées: un atelier cinéma, la création d’un robot à partir d’une peluche, la découverte des cuisines des Hôpitaux universitaires de Genève ou encore le pilotage de drones. «Tous les Passeports Vacances seront disponibles en ligne dès la mi-avril», informe la directrice.

Au-delà des loisirs estivaux, Pro Juventute a décidé de redynamiser son restaurant Un R de famille. Sur le modèle des brunchs dominicaux, la fondation proposera des soirées à destination des familles, avec baby-sitting inclus. «Nous testerons deux modèles: soit les enfants mangeront avec leurs parents puis iront jouer ensuite, soit ils mangeront séparément pour permettre aux parents de se retrouver un peu, détaille Ollivier Gross, directeur adjoint. Nous nous adapterons à ce qu’il convient au mieux aux familles.» L’établissement s’est par ailleurs doté de tout l’équipement pour organiser des boums. «Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait une vraie demande pour cela», confie Sophie Buchs. La fondation a enfin prévu de renforcer les rencontres organisées entre professionnels et parents autour de thématiques éducatives. Le prochain cycle, qui démarrera le 10 avril, abordera les questions autour de l’adolescence. (TDG)

Créé: 13.03.2018, 19h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...