Bientôt des parcours mixtes piétons-vélos dans les parcs

Ville de Genève Suite au tollé qu’avait fait le bannissement des cycles dans les espaces verts, un compromis a été trouvé.

Depuis un peu moins d’une année les acteurs de la mobilité douce se concertent afin de trouver un compromis.

Depuis un peu moins d’une année les acteurs de la mobilité douce se concertent afin de trouver un compromis. Image: Gilles Laplace / Ville de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voilà une nouvelle qui devrait ravir les adeptes de la petite reine. En Ville de Genève, onze parcs vont prochainement être équipés de parcours balisés permettant aux cycles et aux piétons d’évoluer côte à côte. Comme le symbolise le pictogramme jaune qui désigne ces chemins mixtes.

On se souvient que l’interdiction faite aux vélos de circuler dans les espaces verts avait fait grand bruit l’été dernier. Entré en vigueur le 1er juin 2016, le règlement des espaces verts de la Ville de Genève avait notamment pour objectif de clarifier cette interdiction figurant dans la Loi fédérale sur la circulation routière. Et donnait un cadre plus précis permettant de sanctionner les abus.

Se retrouvant privés d’espaces verts, les cyclistes n’avaient pas tardé à protester. «Les parcs sont des zones piétonnes. Les vélos n’ont jamais eu le droit d’y circuler. Même si une tolérance s’appliquait», rappelait à l’époque Cédric Waelti, porte-parole du Département de l’environnement urbain et de la sécurité (DEUS), présidé par le PDC Guillaume Barazzone.

Situations conflictuelles

Seulement voilà, les plaintes des piétons étaient et sont encore légion. Comme en témoigne, pas plus tard que mercredi, un courrier des lecteurs dans nos colonnes. Ce piéton indigné fustige tour à tour «les cyclistes sans gêne» et les autorités qui, selon lui, «attendent un grave accident pour agir». Au contraire, assure Cédric Waelti: «Nous sommes conscients du problème. D’autant que ce dernier s’est accentué en raison de la démocratisation des vélos électriques conjuguée à la difficulté pour les cycles d’évoluer en ville en toute sécurité.» Une analyse que partage Alfonso Gomez, président de Pro Vélo. «Faute de pistes cyclables suffisantes, il est nécessaire pour les vélos de traverser les parcs.» D’où le travail entamé il y a un peu moins d’une année pour rencontrer les acteurs de la mobilité douce afin de trouver un compromis. Ainsi sont nés les parcours balisés à Mon Repos, Moynier, la Perle du Lac, Barton, William-Rappard, Franchises, Bois de la Bâtie, Bastions, Eaux-Vives, Beaulieu et Trembley. «Nous avons évité les passages proches des pataugeoires et des écoles ainsi que les quais, qui sont en ligne droite et très prisés par les piétons», insiste le porte-parole.

Un balisage au sol, sous forme d’autocollants, ainsi qu’une signalétique à l’entrée des parcs seront mis en place, à partir de mi-juillet. Gare ensuite aux cyclistes évoluant hors des sentiers balisés. «Après une période de sensibilisation suite à l’entrée en vigueur du dispositif, la police municipale sanctionnera les abus», prévient Cédric Waelti. Seule exception: les vélos d’enfants en âge préscolaire restent autorisés dans l’ensemble des parcs. Tandis que les cycles électriques pouvant atteindre 45 km/h, considérés comme des vélomoteurs, ne peuvent circuler dans les espaces verts.

Lesdits parcours sont soumis à l’autorisation du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture. D’où une collaboration Ville-Canton. Comme le confirme le conseiller d’Etat Luc Barthassat: «On a trouvé un bon consensus en se mettant tous autour de la table et en faisant preuve de pragmatisme.»

Associations satisfaites

Comme le rappelle Cédric Waelti, «il s’agit de gérer deux besoins différents mais légitimes». A noter: sur ces chemins, conformément à l’ordonnance sur la sécurité routière, les piétons restent prioritaires et les cyclistes devront faire preuve d’une prudence accrue à leur égard. «Ce ne sont pas des autoroutes à vélos, ni même des pistes cyclables!» poursuit-il.

Du côté des piétons comme des cyclistes, on se réjouit de cette solution. «Aucun recours n’a été formulé», se félicite le porte-parole. Consulté au début du projet, le Conseil des anciens de Genève souhaite surtout que les parcours soient bien balisés afin que les cyclistes n’empruntent plus les autres chemins. Son président Pierre Scherb précise: «Nous avons réalisé une brochure sur la cohabitation piétons-cyclistes intitulée «le vivre ensemble est possible». Tel est notre objectif!»

Pro Vélo salue l’ouverture du DEUS dans ce dossier. «C’est un pas dans la bonne direction, estime Alfonso Gomez. Même si la meilleure option serait, selon nous, de créer des parcours dédiés aux cycles afin d’assurer une sécurité maximale.»

Créé: 29.06.2017, 20h25

Articles en relation

Les vélos sont bannis des parcs de la Ville

Genève Le nouveau règlement des espaces verts permet de mieux sanctionner les abus. Plus...

Les cyclistes devraient être tolérés dans huit parcs urbains

Mobilité L'Etat et la Commune sont tombés d'accord sur des parcours au sein de huit espaces. Ces itinéraires vont être mis à l'enquête. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...